ActualitésPolitique

DÉPARTEMENT Martin Delord, vice-président aux Finances : « On termine le mandat avec un bilan positif »

Vice-président aux Finances et élu du canton du Vigan (Photo : Coralie Mollaret)
Martin Delord, vice-président aux Finances et élu PS du canton du Vigan (Photo : Coralie Mollaret)

Dernière séance publique avant les élections départementales des 20 et 27 juin. À l’ordre du jour : l’examen du compte administratif qui retranscrit la réalité des dépenses et recettes en 2020. 

Objectif Gard : Comment analysez-vous le compte administratif 2020 ?

Martin Delord : Il s’agit du bilan financier de l’année 2020. On avait été prudent en 2019 à cause de la crise sanitaire que l’on pressentait. On pensait que l’on aurait des baisses de recettes. Du coup, nous avions fait des économies pour mettre de côté un excédent de côté de 59 M€. Vous voyez, nous n'avons pas ouvert le robinet à l'approche des élections municipales ! En 2020 là-aussi, nous avons mis de 52 M€ de côté. Aujourd’hui, nous avons donc une épargne de 111 M€.

Comment êtes-vous parvenus à constituer cette épargne alors qu’en 2015 les finances du Département étaient alarmantes ?

En 2015, Denis Bouad avait donné le ton en débutant une politique d’économie sur les finances mais aussi le personnel et notre patrimoine. La nouvelle présidente Françoise Laurent-Perrigot a poursuivi sur la même lancée. Cinq ans après, la situation est plus saine. On termine le mandat avec un bilan positif. Nous avons une capacité de désendettement à 5,4 ans alors qu’en 2015 on était à plus de 10 ans.

Qu’allez-vous faire de ces 110 M€ ?

Nous allons continuer nos politiques sur les mêmes bases en faisant quelques ajustements positifs. Nous allons assumer nos dépenses sociales ainsi que nos compétences non-obligatoires comme l’aide aux communes et le monde associatif et culturel.

D’accord mais concrètement, à quoi va servir cet argent ?

Dans le détail, 50 M€ seront consacré à l’investissement dont 7,6 M€ pour la première phase de la déviation de Jonquières à Redessan. Je connais la polémique autour du dossier et je comprends le maire. Nous attendons les conclusions des études environnementales. Nous allons rajouter 5 M€ pour financer les pompiers du Gard. Une rallonge de 12 M€ sera aussi mise sur le RSA (Revenu de solidarité active) et nous allons augmenter les salaires des assistantes familiales.

L'an dernier la crise sanitaire a perturbé les investissements des collectivités. Est-ce également le cas du Département ? 

Oui, forcément. D'habitude, on est sur un taux de réalisation de 79,5%. Là, on est un peu en-dessous. Des chantiers ont été retardés.

Propos recueillis par Coralie Mollaret 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité