A la uneAlès-CévennesOAC AlèsSports Gard

FAIT DU JOUR Des rires, des nouveaux visages et des absents : récit du dernier entraînement de la saison de l’OAC

Lucas Franco, avec le ballon, auteur d'un triplé lors de la dernière opposition de la saison. (Photo Corentin Migoule)
Lucas Franco, avec le ballon, auteur d'un triplé lors de la dernière opposition de la saison. (Photo Corentin Migoule)

Près de trois mois après l'arrêt officiel des compétitions, l'OAC a définitivement bouclé l'exercice 2020-2021 ce vendredi soir par un entraînement au stade Pibarot. Si à la veille de la trêve estivale la bonne humeur était au rendez-vous, quelques joueurs manquaient à l'appel tandis que plusieurs nouveaux étaient à l'essai.

Voilà, c'est fini ! La dernière page du chapitre 2020-2021, marqué par de nouvelles embûches sanitaires, vient enfin de se refermer ce vendredi soir pour l'OAC. Pour la dernière fois de la saison, les hommes de Stéphane Saurat avaient rendez-vous en fin d'après-midi au stade Pierre-Pibarot pour un entraînement, près de trois mois après leur dernier match officiel contre le MHSC en Coupe de France.

Respectivement opéré du ménisque et touché à l'adducteur depuis plusieurs semaines, Aissam Fadil et Aloïs Chabassut, les deux capitaines, ont observé depuis le banc de touche ce dernier entraînement de l'année durant lequel ils ont multiplié les chambrages. À leurs côtés, Melvyn Ritas, touché au dos, blagué par Claude Crégut, ancien président du club, véritable mascotte appréciée de tous et qui ne manque jamais un entraînement : "T'es plus fragile que ton père, lui il n'était jamais blessé", a-t-il lancé en référence à Julien Ritas, ancien Oacien qui a donné dix saisons au club cévenol.

Un gardien recherché

Sur le banc des blessés figurait aussi le jeune ailier (20 ans) Selmane El Hamri qui, après avoir grapillé du temps de jeu au fil de la saison, a rempilé pour un an avec l'OAC. Ce dernier n'est pas resté inactif puisqu'à la demande du latéral Valentin Liénard qui lui a confié sa caméra, l'ancien joueur de Rousson a filmé une partie de l'entraînement qui sera diffusé lors du prochain épisode #QDF du joueur-youtubeur suivi par plus de 120 000 personnes. Un épisode au cours duquel les fans de Valentin Liénard découvriront les conséquences d'un pari perdu, responsable de railleries tout au long de cette ultime séance d'entraînement placée sous le signe de la bonne humeur.

Mais les hommes de Stéphane Saurat n'ont pas chômé pour autant. Après une montée en température assurée par Lionel Rochette, préparateur physique, une opposition était au menu. Sans mauvais gestes mais avec de l'intensité, deux équipes étaient opposées pendant près d'une heure mais n'ont pas réussi à se départager. Auteur d'un triplé, Lucas Franco s'est amusé à réclamer le ballon du match.

Cette séquence de jeu avait surtout pour objectif d'évaluer les nouveaux visages puisqu'une demi-douzaine de joueurs étaient à l'essai comme c'est le cas depuis plusieurs semaines. "Deux gardiens auraient dû être avec nous ce soir mais n'ont pas pu venir au dernier moment", regrettait Jean-Marie Pasqualetti, directeur sportif, qui cherche un troisième portier pour accompagner les jeunes Louis Laurent (19 ans) et Éric Moreau (21 ans), orphelins du départ de Steven Bouchité.

"Le cas d'Amine sera tranché dans la semaine"

Parce qu'il ne s'agit "que d'essais", qu'il faudra "se réunir pour décider" et qu'il faut "toujours rester méfiant", les noms des petits nouveaux n'ont - presque - pas filtré. Tout juste sait-on qu'un attaquant, un défenseur central et des milieux excentrés sont recherchés. "C'est bien d'avoir pu voir autant de joueurs même si à cause des restrictions sanitaires et du fait qu'ils sont parfois encore engagés avec leur club, on n'a pas pu voir tout le monde", faisait apprécier Jean-Marie Pasqualetti. Ce dernier s'est aussi dit "en mesure de se prononcer sur ceux qu'on a vus", mais a "aussi de vraies pistes sur ceux qu'on n'a pas vus".

"Avec nous depuis quinze jours", Quentin Leroux (notre photo), passé par Boulogne-sur-Mer et Mende notamment, a lui bien été vu. Le milieu offensif a montré de belles choses pendant deux semaines mais, comme pour tous les autres, "rien ne sera officiel avant la semaine prochaine". Même crédo au sujet de l'absent Amine Sbaï, meilleur buteur de l'OAC cette saison (9 buts). Approché par plusieurs clubs dont Valenciennes où il a effectué un essai, l'ailier gauche se pose beaucoup de questions. Un statuquo qui ne va pas durer : "Le cas d'Amine sera tranché dans la semaine", promet le natif de Bastia.

Capable de jouer dans l'axe ou sur un côté, Quentin Leroux, 23 ans, sera peut-être une recrue alésienne. (Photo Corentin Migoule)

Pour rappel, en plus du gardien Bouchité, six autres départs ont d'ores et déjà été actés. Quissumgo Maconda, Boubacar Faye, Fred Koumba, Redouane Boulbrachene, Sacha Buyck et M'Hamed Ismaili ne seront plus Oaciens. Alors, forcément, Lenny Houelche, arrivé la semaine dernière en provenance d'Argelès, ne restera pas longtemps l'unique recrue. "On va avoir une équipe de fous furieux", plaisantait à peine le toujours très optimiste Philippe Mallaroni, manager général du club.

Pour s'en donner les moyens, l'Olympique d'Alès en Cévennes a revu son budget à la hausse depuis plusieurs années, passant de 600 000 euros en 2019 à près de 800 000 euros la saison prochaine. Alors que la première journée de National 3 a été fixée au 28 août, la reprise de l'entraînement est prévue pour le lundi 5 juillet. Une première semaine de préparation physique qui s'achèvera par un stage en Lozère les 9, 10 et 11 juillet. "Pour la reprise le 5 il faut qu'on soit complet", prévient JMP. Plus que jamais, par une intégration anticipée des recrues à l'ossature de l'effectif actuel, les dirigeants alésiens veulent éviter un retard à l'allumage qui a coûté de nombreux points l'été dernier. Car la première marche du projet "Cap 2024" qui vise à amener le club en National est à franchir dès la saison prochaine.

Corentin Migoule

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité