A la uneActualitésPolitique

FAIT DU JOUR Les chiffres clés des élections départementales et régionales

(Photo Anthony Maurin).
Photo d'illustration d'un bureau de vote à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Les électeurs votent ce dimanche pour les élections régionales et départementales. Dans le Gard, voici quelques chiffres clefs de ce double scrutin. 

545 000 électeurs. C'est environ le nombre d'électeurs gardois appelés aux urnes les dimanches 20 et 27 juin. À Nîmes, on compte environ 88 000 électeurs et 26 000 à Alès. À noter également que notre département compte 351 communes contre 353 en 2014.

716 bureaux de vote. C'est le nombre de bureaux de vote installés ce dimanche dans le Gard, dont 85 à Nîmes et 29 à Alès. À savoir qu'un bureau de vote supplémentaire a été installé à Nîmes au sein de la prison. Ce n'était pas le cas lors des dernières élections municipales. 

8h-18h. Ce sont les horaires d'ouverture des 716 bureaux de vote du Gard. Ils ne bénéficient d'aucune dérogation. 

Deux. C'est le nombre d'élection qui se tiennent ce dimanche. Les électeurs devront désigner leurs conseillers départementaux mais également leurs conseillers régionaux. Ces élus siégeront respectivement au conseil départemental et au conseil régional. Le conseil départemental s'occupant de la solidarité (RSA, maintien à domicile des personnes âgées...), des collèges ou des routes, le conseil régional gérant le développement économique (formations professionnelle, aide aux entreprises...), les transports et les lycées.

20 sièges d'élu régional. Les élections régionales Occitanie se tiennent dans les 13 départements de la Région. Dans le Gard, 20 postes de conseiller régional sont à pourvoir. Sachant que chaque liste doit ajouter à ses 20 candidats deux remplaçants.

46 élus départementaux. Concernant le conseil départemental du Gard, ce dernier est composé de 46 postes de conseiller départemental, élus par binôme homme-femme sur les 23 cantons du Gard.

12,5%. Pour se qualifier au second tour des élections départementales, un binôme doit réaliser au moins 12,5% des inscrits - et non des suffrages exprimés. Si au premier tour, un binôme réalise plus de 50% des suffrages exprimés, représentant au moins 25% des inscrits, les deux candidats sont élus d'office. Enfin, si en raison d'une trop grande abstention aucun candidat ne parvient à récolter les fameux 12,5%, les deux binômes arrivés en tête sont repêchés pour participer au second tour.

10%. C'est le score que doit réaliser une liste aux élections régionales pour se qualifier au second tour. Contrairement aux élections départementales, ce pourcentage se calcule sur les suffrages exprimés et non sur le nombre d'électeurs inscrits. À noter que si une liste a réalisé au moins 5% des suffrages, elle peut fusionner avec une autre liste.

819 000 masques. L'épidémie étant en régression mais toujours présente, la préfecture du Gard a commandé plus de 800 0000 masques qu'elle distribuera aux personnes qui tiennent les bureaux de votes mais aussi aux électeurs qui viennent s'acquitter de leur devoir. À noter également que 18 600 visières ont été distribuées également par les services de l'État. 

4 320 litres de gel hydroalcoolique. Là-aussi pour le respect des gestes barrières, la préfecture a commandé 4 320 litres de gel hydroalcoolique pour permettre aux scrutateurs et électeurs de se désinfecter les mains. 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité