ActualitésPolitique

DÉPARTEMENTALES Nîmes 4 : le soutien à peine voilé du RN au binôme de Droite Tibérino-Bancel

Le binôme Les Républicains Richard Tibérino et Véronique Gardeur-Bancel et le binôme de Gauche, François Séguy et Fatima El Hadi (Photo : droits résservés)
Le binôme Les Républicains Richard Tibérino et Véronique Gardeur-Bancel et le binôme de Gauche, François Séguy et Fatima El Hadi (Photo : droits réservés)

Repêchés in extremis pour participer au second tour des élections départementales, le duo Les Républicains Tibérino-Bancel espère une remontada face à la Gauche. Pour cela, il compte sur les reports de voix des électeurs du RN, leur leader Yoann Gillet appelant à faire barrage à la Gauche. 

Sur Nîmes 4, la partie s’annonce complexe. Dimanche soir pour le premier tour des élections départementales, le binôme de la Gauche unie est arrivé en tête. L’insoumis François Séguy et la socialiste Fatima El Hadi enregistre 33% des suffrages. Ils se placent devant les élus sortants, Richard Tibérino et Véronique Gardeur-Bancel, qui réalisent 31,36% des voix. « Seulement 104 voix nous séparent », commente Richard Tibérino qui, le couteau entre les dents, peut compter sur le soutien de « la machine RPR » pour ce second tour.

Le soutien à peine voilé du RN à Richard Tibérino

À la permanence Les Républicains, les élus nîmois et leurs militants passent en revue les listes d’émargement. Le but ? Retrouver et convaincre les abstentionnistes du premier tour. Dans cette élection gangrénée par l’abstention chaque voix compte. La Droite espère profiter d’un report de voix des électeurs du Rassemblement national. « Je ne demande que ça ! », avoue Richard Tibérino.

Joint par téléphone, le président des élus RN de la ville de Nîmes, Yoann Gillet, ne donne pas officiellement de consigne de vote. Toutefois, il indique : « Les électeurs qui ont voté pour nous feront ce qu’ils ont à faire au second tour. Mais je sais qu’ils ne voteront pas à Gauche, car la Gauche et l’extrême-Gauche sont dangereuses et sectaires. » Un soutien à peine voilé à Richard Tibérino…

La Gauche donne toutes ses forces

Arrivée en tête, la Gauche ira aussi chercher les électeurs un par un. Ce canton a enregistré l’un des taux de participation les plus faibles du Gard avec 22%. « Dans l’un des bureaux de Pissevin, il y a même eu 10% de votants… Les gens se sentent complètement abandonnés », se désole François Séguy. Avec sa binôme Fatima El Hadi, le duo espère profiter de la dynamique régionale de la présidente PS sortante Carole Delga. D’ailleurs ce jeudi, certains élus de la Région battront campagne à Nîmes.

En parallèle, le duo poursuit son travail de fourmi : « Nous faisons du porte-à-porte pour convaincre les électeurs d’aller voter. Il faut que ça change, les élus sortants n’ont rien fait ici », enfonce François Séguy. D’ailleurs, en cas de victoire, les élus de Gauche intégreraient la majorité PS-PCF-EELV qui a des chances d’être reconduite dimanche soir, à l’issue du second tour. Entre mixité scolaire et sociale, notamment au travers du deuxième plan de rénovation urbaine, le canton de Nîmes 4 est lourd d’enjeux.

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. Tiberino fait partie de ces républicains qui ont touours été plus FN/RN qu UMP our épublicain comme sont ami du 2° canton ils sont des extremes droites déguisés. Nous pouvons à travers leurs discours et paroles surtout en privé enttendre des choses plus que chocante et qui interroge!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité