A la uneActualitésNîmes

NÎMES La Maison de santé protestante présente Clair Soleil

Le chantier avec sur la droite la maison en partage (Photo Anthony Maurin).
Clair Soleil, le nouvel Ehpad de la Maison de santé protestante dans le quartier Gambetta, juste à côté du foyer de la Providence (Photo Anthony Maurin).

Bienvenue à Clair Soleil ! Enfin, voyons plus large, bienvenue dans un nouvel îlot d'habitat du quartier Gambetta. Un pôle gérontologique pas comme les autres, un habitat destiné, en grande partie, à un Ehpad, une maison en partage et quelques belles surprises.

Jusqu'ici, la Maison de santé protestante (MSP) comptait trois Établissements hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), une résidence autonomie de 128 appartements, un accueil de jour et deux maisons en partage pour environ 200 salariés qui accompagnent 450 bénéficiaires. Les Ehpad, sont devenus au fil des années des acteurs importantes dans la vie de tout un chacun.

L'église à gauche, la maison XVIIIe à droite (Photo Anthony Maurin).

Les seniors peuvent y vivre des jours paisibles en y faisant des activité et en y étant dorloté. En lieu et place de ce qu'avaient créé les soeurs de la charité de Besançon rue de la Faïence, la Maison de santé protestante est en train de boucler un vaste projet qui va renouveler grandement l'offre pour senior au cœur du quartier Gambetta. Nous vous parlions de ce projet alors qu'il n'en était qu'à la pose de sa première pierre. Après 18 mois de travaux, voici le nouvel Ehpad de Nîmes.

Clair Soleil, le nouvel Ehpad de la Maison de santé protestante dans le quartier Gambetta, juste à côté du foyer de la Providence (Photo Anthony Maurin).

Cette résidence collective médicalisée, destinée aux personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes, pourra accueillir de nombreux hôtes car elle est dotée de 79 chambres d'une vingtaine de mètres carrées chacune. Cet Ehpad proposera donc un accueil en chambre et fournira des services comme des soins, des activités et, bien sûr, des repas.

L'église désacralisée avec en son cœur l'accueil du jour (Photo Anthony Maurin).

Mais le projet, scindé, est plus vaste que cela car une maison en partage de 19 logements (18 T2 et un T1) sera elle aussi créée et inaugurée en début d'année prochaine. Autres chantiers, ceux de la rénovation de l'église et d'un pavillon. Dans l'église, un accueil de jour sera destiné à huit personnes vivant à domicile, mais les associations et ceux qui auront un bon projet pourront venir s'installer dans cette église laissée. Trois parkings, réunissant 35 places pour le personnel et les visiteurs, s'ajouteront au parking de 12 places situé en sous-sol de la maison en partage.

Sur la droite, le pavillon coquille ou coquillage (Photo Anthony Maurin).

Mais revenons à l'Ehpad Clair Soleil. Dès le mois de septembre, il sera ouvert à des visites publiques afin que les riverains s'approprient et viennent interagir avec ce lieu qui était avant un peu le leur. C'est Pascale Lesage qui en prendra la direction et le bâtiment démarrera son activité en recevant des personnes âgées à partir du 15 novembre (réservez votre place à partir du 1er septembre). Un projet humain, social, sociétal, mais aussi patrimonial. Un exemple de réhabilitation pour un ensemble urbain qui aura une fonction en accord avec les désirs de son temps.

Anne Lénart (Photo Anthony Maurin).

Anne Lénart, directrice générale de la Maison de santé protestante, est heureuse de voir la fin du chantier : "Ça fait six ans qu'on y travaille ! Il y a eu de nombreuses prescriptions des architectes des bâtiments de France, rattraper les niveaux d'un bâtiment à l'autre... Tout est inscrit aux Bâtiments de France, la maison XVIIIe, le pavillon coquillage, la chapelle, la façade et le jardin ! La construction a coûté environ 10 millions d'euros, mais le coût total, sans compter la Maison en partage car nous la faisons avec le bailleur social Un Toit pour Tous, dépasse les 14 millions d'euros." Un cofinancement qui lie la MSP, l'ARS Occitanie, le Conseil départemental du Gard, Nîmes métropole et la Ville de Nîmes.

Les escaliers sont en train d'être restaurés (Photo Anthony Maurin).

Avec une cinquantaine de personnels (recrutement en septembre), les bénévoles feront eux aussi vivre l'édifice. En effet, si vous avez une bonne idée pour embellir la vie des ces seniors, n'hésitez pas et contactez Clair Soleil via la MSP. "Nous sommes une structure privée, mais à but non lucratif. Nos tarifs doivent être équilibrés car nous sommes 100 % habilités à l'aide sociale. Ici, nous comptons privilégier les personnes qui n'ont pas vocation à être aidées ailleurs... Nous reprenons un peu le flambeau de ce que faisaient les sœurs de la charité de Besançon avec les jeunes enfants du quartier", affirme Anne Lénart.

L'intérieur de l'Ehpad dans la maison XVIIIe, un espace de vie (Photo Anthony Maurin).

Pour habiter les lieux, les pensionnaires (ou les aides sociales) devront débourser 72 euros par jour en plus du ticket modérateur de 5 euros. Des prix bas pour le marché, des prix sociaux, des prix qui ouvrent cet établissement à tout le monde. Une volonté forte de la part de la MSP et des politiques qui vont avec.

Le chantier avec sur la droite la maison en partage (Photo Anthony Maurin).

Pensez au legs, ce genre d'héritage que vous pouvez flécher vers une entité telle que la Maison de santé protestante, au service des autres. Grâce à monsieur Verdier qui a laissé un legs à la MSP cette dernière a pu achevé le projet et pourra proposer des activités toujours plus pertinentes à ses pensionnaires.

Anthony Maurin

3 Rue de la Faïence 30 000 Nîmes. Tel 04.66.62.54.54. Pour faire une demande, c'est par ici.

La vue du quatrième étage de l'Ehpad (Photo Anthony Maurin).
Une chambre de l'Ehpad (Photo Anthony Maurin).
La Maison coquillage avec des restes de faïence d'Antoine Sigalon (Photo Anthony Maurin).
L'intérieur de l'hôpital de jour (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité