ActualitésNîmes

NÎMES Visite théâtralisée pour quartier en mouvement

La Porte Auguste (Photo Anthony Maurin).
La Porte Auguste sera au coeur de Redrum (Photo Archives Anthony Maurin).

Avec Redrum, la compagnie Gérard Gérard mène une enquête théâtrale farfelue dans le quartier des Carmes. Rendez-vous le 17 août à partir de 17h30 au musée d’Histoire naturelle, 13 boulevard Amiral-Courbet.

La culture, en été, est souvent un excellent moyen pour relier les vacances et leur rythme à quelques activités plus ou moins sportives qui vous font découvrir les lieux où vous êtes. Même Nîmoise ou Nîmois, gageons que vous ne connaissez pas votre cité dans les moindres détails. Et c’est heureux car n’ayez crainte, avec un rendez-vous tel que celui-là, vous aurez une belle occasion de combler ce manque… Si le coeur vous en dit !

« Venez vivre une enquête théâtrale sous forme de déambulation poétique, un spectacle interactif aux accents de crime et de fantaisie en plein coeur du Quartier des Carmes ! Dans le Nord de la Grande Terre, un chef est mort. Qui est coupable ? Qui a osé ?! Si l’on convoque l’ADN et les preuves génomiques, le crocodile nîmois serait à n’en pas douter plus proche de la poule que du lézard. Mais quid des créatures hybrides, telles le Dieu Pan, l’Empereur Auguste ou l’ornithorynque ? Saint Baudile a-t-il vraiment perdu la tête ? C’est étrange cette actrice qui porte le nom d’un passage… Où cela nous mène-t-il ? Pour dévoiler la vérité, nous avons besoin de vous ! » lance la compagnie Gérard Gérard.

L’église saint Baudile, les Carmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Le public aura droit à une création tout à fait originale de la Compagnie Gérard Gérard pour le quartier des Carmes à Nîmes. À l’écriture et à l’interprétation, vous verrez Jean-Baptiste Epiard, Françoua Garrigues, Cécile Guérin, Alexandre Moisescot et Claire Schumm. Cette pièce un peu spéciale se fait en partenariat avec Eurek’Art dans le cadre de Pierres insolites, un projet de valorisation à l’échelle de la Région Occitanie pour découvrir le patrimoine local avec un regard ludique et décalé. N’oublions pas de citer les propriétaires et institutions qui accueillent l’événement comme le magasin La Cité, l’Église protestante Unie de Nîmes, l’Université de Nîmes ou encore la librairie Lacour-Ollé.

Renseignements et réservations (places limitées) : Service valorisation et diffusion des patrimoines Ville de Nîmes – 04 66 76 70 61. Rendez-vous et billetterie à partir de 17h30 au musée d’Histoire naturelle, 13 boulevard Amiral Courbet. Plein tarif fixé à 10 euros, réduit à 5 euros sur présentation d’un justificatif (étudiants, enfants et jeunes jusqu’à 18 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minimas sociaux, groupes à partir de 10 personnes, intermittents, pass senior de la Ville de Nîmes, adhérents de l’AEM). 

Durée : 2 heures à partir de 12 ans. 

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité