A la uneSports Gard

RUGBY Un festival du Stade Toulousain régale le public nîmois

Antoine Dupont a inscrit un essai et réalisé une belle performance (Photo David Andrieu)

 

Cela très longtemps que Kaufmann n'avait pas été aussi plein ! (Photo Corentin Corger)

À l'occasion d'un match amical, le Stade Toulousain a écrasé le Rugby Club Toulonnais 52 à 10. Une rencontre de préparation disputée au stade Kaufmann devant plus de 4 000 spectateurs. Retour sur une soirée de rugby de gala à Nîmes. 

Il fallait remonter aux années 1980, lorsque le Rugby Club Nîmois jouait en première division, pour voir le stade Kaufmann autant plein à craquer. Plus de 4 000 spectateurs sont venus assister à cette affiche, certes amicale, entre les deux plus beaux palmarès du rugby français. Initialement prévu à Narbonne, cet unique match de préparation pour Toulouse et Toulon a été rapatrié à Nîmes car les Audois débutent leur championnat ce soir à domicile.

Le public nîmois n'allait pas s'en plaindre et de nombreux supporters toulousains ont fait le déplacement. Mais sur le papier, ce duel s'annonce déséquilibré avec pas moins de 22 absents du côté du RCT entre les blessés comme Ollivon, capitaine de l'équipe de France et les internationaux. Pure coïncidence, un match disputé le jour de l'officialisation du transfert de Kolbe, la star toulousaine, du côté de la Rade pour plus d'un million d'euros, fait rare dans le rugby. Le Sud-Africain est actuellement en sélection.

Une pluie d'essais

De son côté, le champion de France et d'Europe en titre débarque avec deux équipes et tous ses cadres : Le Marchand, Ntamack, Ramos, Médard ou encore Dupont. Le demi d'ouverture des Bleus est d'ailleurs le premier à se mettre en évidence en marquant le premier essai de cette rencontre qui vient conclure la bonne entame toulousaine. Ramos transforme (7-0, 11e). Sur le terrain, le déséquilibre annoncé se confirme. Les Varois sont totalement dépassés et subissent une pluie d'essais.

Les Toulonnais, en rouge, ne sont jamais parvenus à stopper les assauts toulousains (Photo David Andrieu)

Sur le renvoi de la pénalité inscrite par Belleau, les trois seuls points obtenus par le RCT en première période, Tauzin réalise un exploit individuel et aplatit (12-3, 16e). Le public se régale, Toulouse et surtout Dupont font le spectacle. Le meneur de jeu transperce la défense adverse et sert parfaitement Ramos qui marque et transforme dans la foulée (19-3, 21e). Les Hauts-Garonnais sont supérieurs dans tous les compartiments du jeu et offrent un récital. En sortie de mêlée, Lebel se jette dans l'en-but (26-3, 27e) puis sur la mêlée suivante, Placines parvient à aplatir seul (33-3, 30e).

Toulon sauve l'honneur

Malgré les premiers changements et la sortie de la première ligne, les Stadistes ne sont pas rassasiés et le festival continue. Il faut un retour in extremis pour empêcher Dupont d'inscrire un doublé. En revanche, personne ne parvient à arrêter Ntamack qui file sur le couloir gauche et conclut déjà le cinquième essai de son équipe juste avant la pause (38-3). Après une première période à sens unique, Toulouse est ovationné à la pause.

Les Toulousains ont été supérieurs dans tous les compartiments du jeu (Photo David Andrieu)

Au retour des vestiaires, le match s'équilibre davantage, le staff Haut-Garonnais fait tourner. Ntamack sort à la 51e, acclamé par le public de Kaufmann. Après un petit quart d'heure calme, Mauvaka relance l'ambiance en marquant un nouvel essai. C'est désormais Holmes qui se charge de transformer (43-3, 57e). À une semaine de la reprise du championnat, les Toulousains montrent qu'ils sont déjà affûtés. En revanche, les Toulonnais inquiètent malgré les nombreux absents.

Ces derniers parviennent néanmoins à sauver l'honneur par l'intermédiaire de Dridi. Un essai que transforme Belleau (45-10, 65e). C'est finalement Toulouse qui aura le dernier mot avec un huitième essai pour clore cette démonstration, inscrit par le jeune Merckler et bonifié par Holmes (52-10, 77e). Fin de la démonstration avant des retrouvailles dès la 2e journée de Top 14, le 12 septembre à Toulouse, qui s'annoncent délicates pour le RCT. Après ce match de gala en lever de rideau, ce sont les Nîmois qui ont pris place pour leur dernier match de préparation face à Fleurance, sous les yeux de quelques centaines d'irréductibles restés pour encourager la formation locale.

Corentin Corger

Match amical. Stade Kaufmann. STADE TOULOUSAIN - RUGBY CLUB TOULONNAIS 52-10. (mi-temps : 38-3). Points pour Toulouse : Essais de Dupont (10e), Tauzin (16e), Ramos (20e), Lebel (27e), Placine (30e), R. Ntamack (39e), Mauvaka (58e), Merckler (76e), transformation de Ramos (11e, 21e, 27e, 31e), transformation de Holmes (58e, 77e). Points pour Toulon : Pénalité de Belleau (16e), essai de Dridi (65e), transformation de Belleau (65e). Avertissement pour Toulouse : Médard (37e). 

Toulouse : Neti, Marchand (cap.), Tafili - Flamant, Brennan - Youyoutte, Placines, Miquel - Dupont, R. Ntamack - Medard, Holmes, Tauzin, Lebel - Ramos. Remplaçants : Mauvaka, Baille, Arnold, Verge, Th. Ntamack, Tolofua, Cros, Mallez, Bales, Nanai Williams, Renda, Boneval, Descamps, Trauth, Merckler, Cramont. Entraîneur : Ugo Mola.

Toulon : Fresia, Soury, Brookes - Graham, Alainu'uese - Coulon, Du Preez, Roux - Blanc, Belleau (cap.) - Robert, Septar, Smaili, Luc - Salles. Remplaçants : Boulassel, Gonzalez, Timani, Dridi, Le Corvec, Parisse, Halagahu, Moretti, Gigashvili, Danglot, Dachary, Obatoyinbo. Entraîneur : Patrice Collazo.

Évolution du score : 7-0 (12e), 7-3 (16e), 12-3 (16e), 19-3 (21e), 26-3 (27e), 33-3 (31e), 38-3 (39e), 45-3 (58e), 45-10 (65e), 52-10 (77e). 

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité