A la uneAlès-CévennesEconomieVidéo

ALÈS (VIDÉO) Plus d’un an après, le Caveau remet le son ce vendredi

Nicolas Faivre-Rampant assurera aux platines ce vendredi. (Photo Corentin Migoule)

Privés d'endroits pour terminer leurs soirées depuis un an et demi, les Alésiens apprécieront sûrement la réouverture du Caveau de l'Alma ce vendredi soir. L'unique discothèque du bassin alésien a profité de la fermeture générée par la pandémie pour se refaire une beauté.

Nicolas Faivre-Rampant est un homme heureux. Privé de sa passion - qui est aussi son métier - en raison de la pandémie depuis un an et demi, l'homme aux bras tatoués va retrouver les platines ce vendredi soir. À quelques heures de la réouverture au public du Caveau de l'Alma, lieu bien connu des noctambules alésiens, créé il y a près de 70 ans, celui qui en a pris la gérance en 2017 s'affaire à la gestion des derniers détails.

Car la nouvelle vie post-covid de l'unique discothèque du bassin alésien, implantée au n°1 de la place Gabriel-Péri, est un événement très attendu : "Sur mes réseaux sociaux, beaucoup de gens me disent être impatients de notre réouverture", promet Nicolas Faivre-Rampant, qui s'attend à un afflux massif des Alésiens ce vendredi soir, au point de devoir peut-être en refuser certains. Car malgré l'instauration du pass sanitaire qui s'appliquera pour accéder au Caveau de l'Alma, "on est soumis à une jauge à 75% qui nous limite à 235 personnes", précise le gérant-DJ.

Fermée depuis le 14 mars 2020, la boîte de nuit cévenole a profité de cette mise en sommeil pour se refaire une beauté. En plus d'une nouvelle plaque sur la façade portant la mention "C2A" pour "Caveau de l'Alma Alès", Nicolas Faivre-Rampant a procédé à des travaux de rénovation dans la "grotte". Ainsi, l'éclairage a été augmenté, le bar agrandi et les peintures refaites. Exit le violet au profit de tons plus sobres pour un rendu "plus moderne" sans que le lieu initial ne soit dénaturé.

Corentin Migoule

Notre interview vidéo :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité