A la uneActualitésEconomieNîmesNîmes OlympiquePolitique

ÉDITORIAL L’homme providentiel au coeur de la concertation

Le président Rani Assaf en compagnie de Julien Plantier et Jean-Marc Campello (Photo Corentin Corger)
Rani Assaf, le président du NO et le premier adjoint à la ville de Nîmes Julien Plantier Photo Objectif Gard

La société appartenant à Rani Assaf et la ville de Nîmes ouvrent ce mardi 21 septembre 2021, ensemble main dans la main, une concertation publique sur la création d’un nouveau stade de football à Nîmes, d’un nouveau quartier et d’une halle des sports, notamment. Ce débat public est obligatoire. C'est d'ailleurs probablement la seule raison pour laquelle il a lieu. En gros, l'objectif est de faire en sorte que les Nîmois ne viennent pas se plaindre d'un bouleversement urbain avec la création d'un nouveau quartier alors qu'ils auraient pu donner préalablement leur avis. Un avis de citoyen, pas de spécialiste bien sûr. Car personne n'a aujourd'hui cette capacité ou ne l'a démontrée. Sauf peut-être les équipes associées au président du Nîmes Olympique qui, bien entendu, ne vont pas aller à l'encontre de ce projet. Rappelons que cette concertation est organisée en vertu des dispositions du code de l’urbanisme et du code de l’environnement. Qui a déjà ouvert ces codes à Nîmes ? Naïvement, la seule interrogation ce matin est la suivante. Est-ce qu'à cet endroit, le risque inondation n'est pas trop prégnant ? Au vu des intempéries de la semaine dernière, on peut légitiment se poser la question... Pour le reste, les dés sont déjà jetés. Revenons toutefois aux objectifs merveilleux de cette concertation... Comme le cite la ville de Nîmes sur le site dédié à cet échange : "permettre au public de disposer d’une information actualisée, objective, pédagogique et accessible, pour une vision complète et argumentée sur le projet et sur ses différents enjeux techniques, environnementaux, d’aménagement du territoire et socio-économiques." Rien que ça. "Enfin permettre à chacun de s’exprimer librement et de débattre sur le projet et d'apporter les réponses validées." Alors, si le coeur vous en dit : vous pouvez participer et faire part de votre avis lors de la réunion publique d’ouverture ce soir à 18 heures au Mas Merlet et/ou vous rendre disponible pour deux ateliers thématiques au stade des Costières. Un mois plus tard, le 20 octobre 2021 à 18h00, toujours au Mas Merlet, il sera l'heure d'en finir. Vous n'aurez pas forcément perdu votre temps. Vous vous serez intéressé à un projet exceptionnel pour votre ville. Un projet à plus de 200 millions d'euros, ce n'est pas tous les jours que cela arrive. Encore plus quand il est le fruit d'un homme providentiel...

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité