A la uneActualitésGardSanté

ÉDITORIAL Une chute spectaculaire et inexpliquée

L'épidémie de coronavirus connaît depuis plusieurs jours maintenant, une chute spectaculaire. C'est dire à quel point le covid-19, un peu comme les manifestants du samedi contre le pass sanitaire, semble fondre avec l'été indien. D'autant plus étonnant que la rentrée scolaire a favorisé le brassage des jeunes. La course aux achats après l'été a forcément mobilisé plus de monde dans les magasins et donc les interactions. Difficile d'y voir une rationalité parfaite dans le processus de fonctionnement de ce virus depuis presque deux ans. On nous promettait une diminution des transmissions avec la chaleur. C'est tout le contraire qui s'est produit cette année  L'automne est là, avec le danger des nez qui coule. Pourtant, dans le Gard, comme ailleurs en France, le taux d'incidence pour 100 000 habitants n'a plus rien à voir avec les chiffres du milieu de la période estivale. Dans notre département, il vient même de passer en dessous la barre des 100. Ces dernières 24 heures, dans tout le Gard, seulement 14 personnes se sont déclarées positives. Ceci s'explique peut-être par un taux de vaccination dans le département supérieure à 70%. Potentiellement, il reste encore un tiers de la population à protéger mais c'est déjà un bon niveau de couverture vaccinale. Cela n'empêche pas de rester prudent. Notamment parce que la transmission est possible. Les vaccinés imaginent qu'ils peuvent abandonner les gestes barrières et font donc bien moins attention. Il est donc urgent de rappeler qu'être vacciné protège face aux formes graves de la maladie mais n'empêche pas d'attraper le covid. D'ailleurs le Gard reste avec l'Ariège, le seul département d'Occitanie dont le taux d'incidence est aussi élevé. Précisons aussi que nos voisins des Bouches-du-Rhône semblent connaître un niveau d'épidémie toujours important avec un taux d'incidence plus de deux fois supérieur au nôtre. Enfin depuis hier, cinq gardois ont été hospitalisés pour covid. Au total, 109 personnes le sont dont 29 en réanimation. Ramené à la population, c'est peu mais on ne peut pas dire que ce soit insignifiant non plus.

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité