A la uneCamarguePatrimoineSociété

LE 7H50 de Robert Crauste : « Le 10e anniversaire des Graulinades réserve quelques surprises étonnantes »

Le maire du Grau-du-Roi et conseiller départemental, Robert Crauste. (Photo Boris Boutet)
La cuisine locale sera à l'honneur aux Graulinades (photos d'archives Grau-du-Roi)

Après un mois de septembre riche en événements, le Grau-du-Roi accueillera ce samedi le dixième anniversaire des Graulinades. À la veille de cette journée de célébration des traditions culinaires locales, le maire, Robert Crauste, est l'invité du 7 heures 50 pour revenir sur l'actualité de sa commune. 

Objectif Gard : Le Grau-du-Roi a été touché par des fortes pluies début septembre. Des dégâts sont-ils à déplorer ? Cela a-t-il perturbé la rentrée ? 

Robert Crauste : Non, la rentrée scolaire s'est parfaitement déroulée. L'épisode orageux du 3 septembre n'a pas causé de dégâts matériels et humains. L'eau est montée sur des points bas régulièrement touchés que nous avions identifié. Un schéma directeur du pluvial va être mis en place par la communauté de communes Terre de Camargue pour optimiser le ressuyage de ces zones. Mais en cas de forte pluie, il faut toujours au moins délai de deux heures pour retrouver une situation normale.

Championnat de France d'aviron, fête votive, Graulinades... Les événements se succèdent dans votre commune en ce mois de septembre. Quel bilan pouvez-vous tirer des deux premiers nommés ?  

Le championnat d'aviron a été une grande réussite. Il faut tirer un coup de chapeau aux organisateurs. Une nouvelle fois, ils ont démontré leur savoir-faire et prouvé que la base nautique de Port-Camargue se prêtait parfaitement à la tenue de ce type de compétition. C'est de bonne augure quand on sait que nous serons base arrière des Jeux Olympiques 2024.

La fête votive a été une très belle réussite avec un retour aux traditions très attendu par les Graulens. Nous avons pu proposer un programme presque normal avec de nombreuses animations dans les rues, des taureaux, des bals, des joutes... Cela a nécessité une grosse organisation en amont et en cela les jeunes ont été remarquables.

Une série de mesures étaient mises en place avec le port du masque, des zones soumises au pass sanitaire et des bracelets pour fluidifier les choses. Nous notons de grosses retombées économiques pendant la fête pour nos commerçants. Le public est venu nombreux pour cet événement populaire qui offre beaucoup d'activités gratuites.

Ce samedi, les Graulinades fêteront enfin leurs 10 ans qui auraient dû célébrées en avril. Quels en seront les temps forts ? 

C'est un anniversaire et il était important pour nous de nous rassembler autour de ces recettes de la mer. Ce moment permet de nous retrouver autour de ce que nous sommes et ce que nous aimons. Une rouille de 400 kilos et d'ailleurs prévue pour le déjeuner pour un moment qui s'annonce très convivial. Bien sûr, le programme ne sera pas aussi complet que ce que nous aurions voulu. Il n'y aura pas de grand chef présent cette fois-ci car ces derniers ne peuvent pas se libérer à cette période de l'année. Mais il y aura malgré tout quelques surprises étonnantes que je ne dévoilerai pas aujourd'hui. Mais elles vaudront le détour.

Comment se porte l'économie graulenne suite à cet été ? A-t-elle été pénalisée par la mise en place du pass sanitaire ?

Nous échangeons régulièrement avec les professionnels et nous notons une satisfaction globale. La fréquentation est bonne et le ticket moyen a augmenté. On note un petit fléchissement au moment de l'instauration du pass sanitaire mais ça n'a pas duré.

Justement, quelle est la situation sanitaire sur votre territoire ? 

Il est bien protégé. La communauté de communes Terre de Camargue fait partie des territoires les plus vaccinés d'Occitanie. Notre centre de vaccination dénombre 37 000 personnes vaccinées à ce jour. Désormais, c'est le tour des collégiens et on s'engage vers les 3e doses. Le rythme a baissé lui-même car aujourd'hui la couverture vaccinale est très bonne.

De quoi envisager l'avenir avec optimisme ? 

Optimisme et vigilance !

Propos recueillis par Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité