A la uneBagnols-UzèsÉducationEnvironnementNîmes

COLLIAS La Maison du castor inaugurée

La Maison du Castor de Collias a été inaugurée vendredi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
À la Maison du Castor de Collias (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Des grandes dents, une queue plate : le castor, chouchou des enfants, est avant tout un des emblèmes des gorges du Gardon, réserve de biosphère Unesco. Il a désormais sa maison, au bord du Gardon et au bout du célèbre pont de Collias, inaugurée ce vendredi soir. 

C’est peu dire que ce bâtiment est atypique. Déjà, la Maison du Castor est comme son animal fétiche : discrète. « Quand on aborde le pont, on ne la voit quasiment pas, avance la présidente encore pour quelques jours du Syndicat mixte des gorges du Gardon, qui porte le projet, Bérengère Noguier. C’était un enjeu fort de ne pas créer une verrue et de travailler l’intégration paysagère. » De ce point de vue, c’est réussi, puisque la seule partie entièrement visible est l’accueil de la Maison du Castor, placé dans l’ancien octroi du pont. 

Si l’endroit est idéal, dans les arbres avec vue sur le Gardon, il se mérite. Le terrain est très accidenté, et il a fallu une véritable performance de l’architecte, le cabinet IMAGO, et des entreprises pour faire de ce projet une réalisation concrète. Un projet « qui respecte l’environnement dans toutes ses dimensions, qui produit de l’énergie et recueille l’eau de pluie », précise Bérengère Noguier.

À la Maison du Castor de Collias (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Sur plus de 1 000 mètres carrés, la Maison du Castor propose de découvrir cette bête avec une muséographie réalisée par l’agence uzégeoise Les Crayons, « quelque chose de ludique, accessible à tous, interactif, pour répondre à la mission que nous nous sommes donnés d’éduquer tous les publics », ajoute la présidente du SMGG. Et le castor sert de porte d’entrée pour évoquer aussi les risques naturels ou encore les écogestes. 

Des animations seront proposées sur place, notamment dans le théâtre de verdure de 120 places de l’équipement, qui est aussi muni d’une buvette. Un équipement à la gestation longue, puisqu’il a été initié en 2008, avec la signature d’un bail emphytéotique avec la mairie de Collias. Deux maires sont passés à Collias entretemps, mais la participation de la commue dans le projet a demeuré. « La mairie de Collias a mis à disposition l’octroi et deux parcelles », rappelle Bérengère Noguier. « Ça a été une oeuvre collective de patience et de prise de risque », estime pour sa part le maire de Collias Jonathan Pire, qui espère que la Maison du Castor sera « plus qu’un symbole, un futur fleuron de notre territoire. »

Les sculptures de la Maison du Castor, réalisées par Pascal Josse et les ateliers Adess (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un projet vu par la conseillère régionale Aurélie Génolher comme « un parfait exemple » de « l’écologie du faire, du concret, pour tous. » Un équipement qui rentre, pour la députée Annie Chapelier, dans une trajectoire qui doit voir « le Gard se tourner vers un avenir d’éco tourisme », quand le secrétaire général de la préfecture Frédéric Loiseau saluera le fait que la Maison du Castor est « tournée vers la jeunesse, c’est la bonne cible. »

À la Maison du Castor de Collias (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un projet largement subventionné : d’un montant total de 2,27 millions d’euros, il a été soutenu à hauteur de 720 000 euros par l’Union européenne, 360 000 euros par l’Agence de l’eau, 180 000 euros par la Région Occitanie et 180 000 euros par l’État. La Maison du Castor est ouverte du mercredi au dimanche de 10h à 18h du 1er mars au 31 octobre. Plein tarif : 6 euros, réduit 4 euros. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité