A la uneAlès-CévennesEnvironnementFaits Divers

INTEMPÉRIES À Alès et Anduze, le Gardon entame sa décrue après une nuit agitée

Le Gardon entame sa décrue à Alès mais est encore très agité. (Tony Duret / Objectif Gard)
Le Gardon à Alès. (Tony Duret / Objectif Gard)

Depuis hier, le Gard et trois autres départements (Drôme, Hérault et Ardèche) sont placés en vigilance orange "pluies-inondations" et "orage". Cette nuit, une cellule orageuse peu mobile a affecté le bassin alésien, comme l'a indiqué Météo Gard. Après avoir atteint 1,73m au plus haut ce matin à 7h40, le Gardon à Alès entame sa décrue. 

Le Gardon du côté d'Anduze a atteint 1,38m au plus haut à 7h25 ce matin. Il était redescendu à 1,07m à 9h10. Le plus gros semble donc passé du côté du bassin alésien.

À La Jasse de Bernard à Saint-Hilaire-de-Brethmas. (Tony Duret / Objectif Gard)

Comme l'indiquent les sapeurs-pompiers du Gard ce matin, malgré les 140 mm de pluie tombés par endroits, il n'y a pas d'inondations notables à déplorer dans le secteur. Ces derniers ont mobilisé environ 40 spécialistes et ont reçu le renfort préventif de spécialistes issus des départements des Bouches-du-Rhône, de l’Hérault et de l’Aude.

Au Moulin du Juge, à Saint-Hilaire-de-Brethmas. (Tony Duret / Objectif Gard)
Les importantes pluies de la nuit sont encore bien visibles sur les routes à Saint-Hilaire-de-Brethmas. (Tony Duret / Objectif Gard)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité