A la uneBagnols-UzèsMétéoPatrimoine

SAINT-ANDRÉ-DE-ROQUEPERTUIS Le clocher de l’église foudroyé ce dimanche matin

La foudre s'est abattue sur le clocher de l'église de Saint-André-de-Roquepertuis vers 8h30 ce dimanche matin. (Marie Meunier / Objectif Gard)
La maire, Fabienne Michel, remercie tous les habitants qui se sont mobilisés, ainsi que le conseil municipal, les pompiers, les gendarmes et les services Enedis. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Décidément, l'ambiance est électrique à Saint-André-de-Roquepertuis. Après quelques éclairs au sein du conseil municipal, c'est la foudre qui s'est abattue sur le clocher de l'église ce dimanche matin vers 8h30. 

Sous le choc de la foudre, des pierres du clocher ont été projetées un peu partout : sur les voitures, les toitures et dans les rues environnantes. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La pluie allait s'arrêter de tomber. Les 600 âmes de Saint-André-de-Roquepertuis n'avaient pas encore osé mettre un pied dehors. Heureusement. À 8h30, le clocher de l'église se faisait foudroyer. "J'ai dit à ma femme : celui-là, il n'est pas tombé loin. Le tonnerre et la foudre étaient simultanés", commente un habitant. "On a eu peur, la détonation a été très violente", affirme une autre.

"On a eu peur, la détonation a été très violente", affirme une habitante. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Sous le choc, des pierres du clocher sont soufflées et projetées tout autour de l'édifice. "Des voitures stationnées ont été endommagées, des toitures aussi", détaille la maire, Fabienne Michel. Elle a été alertée de suite par une riveraine. "Dès que j'ai su que ce n'était que des dégâts matériels, j'ai été soulagée", ajoute-t-elle.

Des coupures de courant un peu partout dans le village

Dans le village, plusieurs habitants sont privés d'électricité. Un technicien Enedis a été mobilisé pour rétablir le courant, et aussi pour sécuriser le disjoncteur de l'église qui a entièrement grillé. Le courant devrait être rétabli dans les habitations autour de 20h ce soir. D'autres Saint-Andrépertusois ont oublié de débrancher leur box et demeurent privés d'Internet et de télévision. Le réseau téléphonique est aussi très aléatoire depuis l'incident.

Rapidement, dans la matinée, les sapeurs-pompiers sont venus constater les dégâts sur l'édifice datant du XIIIe siècle. Ils sont rentrés par précaution par la sacristie puis ont été hissés à l'aide d'une grue jusqu'au clocher amputé de sa croix et de sa flèche. Les équipes ont pu ainsi bâcher les trous causés par la foudre. Directement, la maire a pris un arrêté pour sécuriser le périmètre autour de l'église : aucune circulation automobile, ni piétonne et déplacement des véhicules stationnés.

Le clocher déjà foudroyé en 1962

L'équipe municipale va même se relayer jusqu'à 1h du matin ce soir pour s'assurer qu'aucun imprudent ne franchisse les barrières de sécurité. Car comme le rappelle la maire, "il y a un danger grave et imminent. Le clocher peut s'effondrer à tout moment." Elle a pu constater notamment que les clés de voûte ont bougé et il n'est pas exclu que des pierres en équilibre tombent et mettent à mal toute la structure. Déjà foudroyé en 1962, il se peut que le clocher soit fragilisé.

Toutes les constatations ont été effectuées ce dimanche par les pompiers et les gendarmes. Reste à faire venir ce lundi un maçon pour mieux évaluer les dégâts et voir ce qu'il est possible d'obtenir des assurances. (Marie Meunier / Objectif Gard)

C'est pourquoi, la maire a pris un second arrêté en milieu d'après-midi pour sécuriser et donc pour éventuellement évacuer huit bâtiments à proximité de l'église. Mais la plupart des occupants préfèrent rester chez eux et ne souhaitent pas être relogés. Quoi qu'il en soit, la mairie est tenue de les informer et dispose d'une réserve communale au cas où il faudrait héberger des riverains.

Dès ce lundi, un artisan maçon viendra évaluer le travail à mener sur le clocher et mettre en sécurité la structure. Quant aux offices, il faudra sûrement attendre encore quelques mois avant de les revoir dans l'église...

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité