A la uneActualitésGard

FAIT DU SOIR Trophée Roses des sables : les Flaming’Roses migrent vers le Sud pour une action solidaire

Les Flaming'Roses ont pris le départ pour le Trophée Roses des Sables ce mardi matin, devant l'école Henri-Serment de Bellegarde. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Aurore Da Silva et Amandine Boulet participent pour la première fois au Trophée Roses des sables. Les deux Bellegardaises ont pris le départ ce mardi matin en direction du domaine de Lastours, près de Narbonne, avant le lancement officiel de la 20e édition de cette course d'orientation et solidaire à travers le désert marocain, ce mercredi 13 octobre.  

Ces femmes-là n'ont peur de rien, surtout pas de se lancer des défis, même si elles savent que, forcément, des imprévus s'inviteront dans leurs différents périples. Elles en rient ensemble, animées par les mêmes souvenirs dont certains seront tenus secret. D'autres viendront prochainement se greffer dans leur mémoire.

Mais avant de les raconter, il faut vivre l'aventure, c'est ce que s'apprêtent à faire Aurore Da Silva, 34 ans et Amandine Boulet, 41 ans. Les deux Bellegardaises participent à la 20e édition du Trophée Roses des sables, une course d'orientation à travers le désert marocain. Le défi n'est pas que sportif, l'équipage gardois surnommé Les Flaming'Roses soutient l'association Les Enfants du désert, La Croix-Rouge Française, la fondation GoodPlanet, Ruban rose et le Club des petits déjeuners.

Aurore Da Silva et Amandine Boulet, surnommées les Flaming'Roses, participent à la 20e édition du Trophée Roses des sables. (Photo : DR/)

Amandine n'en est pas à son premier voyage humanitaire, en 2017, elle avait participé à une course avec son mari en Argentine, pour aider un orphelinat. "En rentrant, j'ai dit à Aurore qu'il fallait qu'on fasse quelque chose ensemble", raconte-t-elle. Il n'a pas fallu argumenter longtemps pour convaincre la trentenaire, sa voisine, son amie, sa partenaire de fête et de galère.

Elles ont choisi le Trophée Roses des sables, une un rallye-raid d’orientation au road-book et à la boussole, 100% féminin. Dès 2020, le duo était fin prêt à avaler un parcours de 5 000 kilomètres. Mais le 4X4 nommé Diego, n'a pas avancé d'un mètre à cause du contexte sanitaire. "Nous avons été très déçues, mais pas découragées pour autant. Beaucoup de personnes de Bellegarde et même au-delà nous ont soutenu dans la préparation de cette aventure, on ne pouvait pas baisser les bras", commente Aurore.

Les élèves de l'école Henri-Serment de Bellegarde ont encouragé les deux pilotes avant le grand départ. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Un an plus tard, les deux mamans sont dans les starting-blocks. À compter de ce mardi et ce jusqu'au 23 octobre, les inséparables vont vivre leur plus belle aventure à bord de leur engin floqué de flamants roses et des logos de leurs nombreux partenaires. "Nous nous sommes bien préparées. Nous avons suivi une formation. On espère juste qu'en matière de mécanique tout se passera bien." Leurs inquiétudes ont été balayées par les rafales d'encouragements qui ont soufflé ce mardi matin, sur le parvis de l'école Henri-Serment à Bellegarde. Les enfants, leurs parents, les membres du FCPE et de la direction de l'établissement, ont célébré, en musique, le départ des deux pilotes.

"Nous avons collecté 50 kilos de dons"

Tous ont remarqué le coffre bien rempli de Diego et ils le savent, c'est en partie grâce eux. Car les élèves de cet établissement ont été sollicités pour faire des dons de produits d'hygiène, de puériculture, des fournitures scolaires, etc. "Nous avons fait des interventions dans les classes pour expliquer le but de notre aventure, à la fois sportive et humanitaire. En tout, nous avons collecté 50 kilos de dons que nous distribuerons aux Enfants du désert et à la Croix-Rouge", explique l'équipage. Grâce à leurs partenaires, les Flamming'Roses ont également récolté la somme de 2 000 euros au profit de Ruban rose.

Les Flaming'Roses ont pris le départ pour le Trophée Roses des sables ce mardi matin, devant l'école Henri-Serment de Bellegarde. (Photo : S.Ma/Objectif Gard)

Les deux amies ont donc pris le départ ce mardi matin, laissant mari et enfants derrière elles. "C'est bizarre de se dire que pendant dix jours, nous n'aurons qu'à penser qu'à nous, à notre aventure. Pendant dix jours, nous mettrons de côté le travail, le quotidien..." À bord de leur 4x4, elles ont d'abord fait étape au domaine de Lastours, à quelques encablures de Narbonne, avant de se diriger à Sète pour prendre le bateau direction le Maroc, accompagnées des quelque 250 participantes à cette 20e édition du Trophée.

Aurore et Amandine seront facilement reconnaissables avec leurs salopettes roses et leurs tee-shirts personnalisés. Et dans le désert, le duo ne passera pas inaperçu non plus, il a prévu une soirée boule à facettes ! "On a aussi prévu à manger et à boire. Pour nous mais aussi pour les autres équipages. Nous avons prévu de leur faire goûter nos produits locaux. Je pense qu'on a prévu plus de nourriture que de vêtements", s'amusent les deux copines. Sans aucun doute, ce périple ponctué de six étapes dans le désert marocain, rapportera son lot d'anecdotes.

Stéphanie Marin

Pour suivre les aventures d'Aurore Da Silva et Amandine Boulet, cliquez ici.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité