A la uneUSAM

USAM Trop imprécis, Nîmes s’incline face à la lanterne rouge toulousaine

Toulouse a pris le dessus sur Nîmes (Photo USAM)
Malgré le gros match de Tobie, Nîmes s'est incliné. (Photo USAM)

Après deux défaites consécutives en championnat contre les deux leaders Paris et Aix, l'USAM recevait Toulouse, lanterne rouge de Starligue, ce samedi au Parnasse. Bien partis mais rattrapés par leurs imprécisions, les Nîmois s'inclinent une nouvelle fois sur le fil (25-26). 

Toujours privé de Nyateu et Salou, l'USAM enregistre le retour de Gallego pour cette rencontre. Très percutants en début de match les Nîmois se détachent rapidement, grâce notamment à deux contre-attaques éclair de Sanad (5-1, 6e). Bousculé dans les premiers instants, Toulouse, emmené par Ilic, redresse rapidement la tête et se rapproche au score (7-5, 13e).

Au quart d'heure de jeu, Hesham, très en jambe jusqu'alors, se blesse à la cheville et doit quitter ses coéquipiers. De quoi perturber un peu les Nîmois qui ratent quatre attaques consécutivement. Toulouse n'en demandait pas tant : Martins Vieira débute son festival à neuf mètres pour donner l'avantage aux siens (8-10, 19e).

Si efficace en début de match, l'attaque nîmoise est clairement dans le dur. Et l'optimisme n'est pas vraiment de mise lorsque les Verts sont sanctionnés d'une double exclusion temporaire. Héroïque sur le coup, Acquevillo ne s'en laisse pas compter. L'arrière gauche obtient un passage en force et marque dans la foulée (12-12, 28e). Décidément fort décousue, la fin de la première période voit Toulouse subir à son tour une double exclusion temporaire mais basculer malgré tout en tête à la pause (13-14, 30e).

Un interminable chassé-croisé

Au retour des vestiaires, l'USAM continue à perdre de trop nombreux ballons en attaque. Malgré plusieurs éclairs de Tobie, omniprésent des deux côtés du terrain, et un superbe kung-fu conclu par Gallego, les Gardois restent derrière au score (16-17, 39e). Ballotée, l'USAM accélère enfin dans le dernier quart d'heure.

Auteur d'une bonne entrée, Paul réalise quelques arrêts importants, Sanad enchaine trois buts et Dupuy marque dans la cage vide pour donner deux longueurs d'avance à Nîmes à l'entame du money-time (23-21, 50e). Toulouse est dans le dur, mais Feuchtmann, d'un missile dans la lucarne, maintient les visiteurs dans le coup.

Le chassé-croisé peut continuer. Jakobsen manque un nouveau face à face et il faut toute la détermination de Tobie pour répondre aux ailiers toulousains. Il reste moins de quatre minutes à jouer et le suspens est total (25-25, 57e). Nîmes bafouille sur deux attaques consécutives et peut remercier Paul qui sort le grand jeu au meilleur des moments devant Balenciaga. Mais le Toulousain a de la suite dans les idées et trouve la faille sur l'action suivante (25-26, 60e). Sur la dernière possession, Salou butte sur Lettens. Comme à Aix, Nîmes s'incline sur le fil et enchaîne un troisième revers de rang en Starligue. Après un départ parfait en France comme en Europe, l'USAM rentre dans le rang en championnat.

Boris Boutet

7e journée de Starligue. Salle du Parnasse. Spectateurs : environ 2 500 Arbitres : M.M Bolla et Artes. USAM Nîmes Gard 25-26 Toulouse. Mi-temps (13-14). Deux minutes à Nîmes : Tobie (26e), Dupuy (27e, 37e) Deux minutes à Toulouse : Pettersson (30e), Marmier (30e, 48e), Gilbert (45e, 54e)

USAM : Desbonnet (3 arrêts sur 17 tirs), Paul (5/17) ; Jakobsen (0/2), Poyet, Gallego (2/2), Dupuy (2/2), Derisbourg, Hesham (3/4), Acquevillo (1/5), Tobie (7/8), M. Salou (0/2), Sanad (7/10), Rebichon (0/1), Guigou (1/2), Gibernon, Minel (2/6).  Entraîneur : Franck Maurice.

Toulouse : Lettens (6 arrêts sur 17 tirs) , Cantergel (3/16) ;  Chelle (1/1), Feuchtmann (1/3), Wagner (1/1), Balenciaga (2/4), Jarry, Gilbert (2/3), Kempf (2/2), Borzas (0/1), Pettersson (3/4), Ilic (6/7), Marmier (2/3), Martins Vieira (6/11), Sokolic. Entraîneur : Danijel Anđelković. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité