A la uneActualitésBeaucaire

EN IMAGES Près de 300 personnes ont participé à la Marche rose à Beaucaire

Les frais d'inscription pour participer à la Marche rose ont été reversés à l'association Ruban Rose. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Près de 300 femmes et hommes ont participé ce dimanche 24 octobre 2021 à la Marche rose organisée par le Club de gymnastique volontaire beaucairois et la municipalité de Beaucaire.

Une Marche rose ponctuée de jolis sourires tout au long du parcours, du casino municipal à l'Hôtel de Ville de Beaucaire. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Organisée dans le cadre d'Octobre rose et au profit de Ruban rose, association dédiée à l'information sur le cancer du sein et le dépistage précoce, la Marche rose a mobilisé quelque 300 personnes. Parmi ces dernières, beaucoup de femmes, mais aussi quelques hommes dont Didier, 57 ans, venu avec sa compagne Christine, 53 ans, de Sernhac. "J'ai moi-même été touché par le cancer en 2011, je sais ce que c'est", confie l'homme qui se considère comme un miraculé. Et le même d'ajouter : "Participer à cette marche, c'est soutenir celles et ceux qui souffrent du cancer, c'est partager, échanger, écouter."

Près de 300 femmes et hommes ont parcouru les 5,3 kilomètres de la Marche rose à Beaucaire. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Toutes et tous vêtus d'un tee-shirt rose, les marcheurs sont partis à 10h30 du casino municipal d'un pas décidé, prêts à avaler le parcours de 5,3km tracé par les organisateurs de l'événement, le Club de gymnastique volontaire beaucairois et la municipalité de Beaucaire.

Les frais d'inscription pour participer à la Marche rose ont été reversés à l'association Ruban Rose. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

"C'est la première fois que nous organisons cette marche. Ça nous tenait à coeur de le faire car dans notre club, et à travers nos dix disciplines dont la marche active ou nordique, nous aidons les personnes atteintes de cancer à reprendre une activité physique. Le sport permet de retrouver confiance en soi, parfois de reprendre contact avec l'extérieur, de ne pas s'enfermer dans la maladie", souligne Ghislaine Jarroux. La secrétaire du CGVB poursuit : "Octobre rose doit avoir un impact majeur pour encourager toutes les femmes à se faire dépister dès qu'elles le peuvent, le plus tôt possible."

Marion Ratié, Miss Languedoc-Roussillon, était également présente ce dimanche à Beaucaire. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Anouck et Sarah de Jonquières-Saint-Vincent, accompagnées de leur amie beaucairoise Victoire, ont chaussé bien volontiers leurs baskets pour la bonne cause. "Je participe à cette marche parce que j'ai des personnes dans mon entourage qui ont le cancer", explique Anouck. Sa copine Jonquièroise partage cette situation. "On voulait leur montrer, mais aussi à toutes celles et tous ceux qui sont touchés par cette maladie, notre soutien émotionnel", ajoutent les trois copines, toutes les trois âgées de 17 ans.

Sarah, Victoire et Anouk, 17 ans, ont participé à la Marche rose en soutien à toutes celles et ceux qui souffrent d'un cancer. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Leur participation va aussi aider la recherche car les 5€ demandés à chaque personne pour s'inscrire à la Marche rose sont intégralement reversés à Ruban rose. Ce à quoi, il faut ajouter la somme des dons collectés par le CGVB. C'est donc un chèque de 2 000€ qui sera prochainement remis à l'association.

Grâce aux organisateurs et aux participants de la Marche rose, un chèque de 2 000 euros sera prochainement remis à l'association Ruban rose. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Stéphanie Marin

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité