A la unePolitiqueVidéo

FAIT DU JOUR VIDÉO Dette, projets, élections… Le président du pays Viganais Régis Bayle se confie

Régis Bayle, président de la communauté de communes du pays viganais et nouveau conseiller régional (Photo : Coralie Mollaret)
Régis Bayle, président PS de la communauté de communes du pays viganais et nouveau conseiller régional (Photo : Coralie Mollaret)

Élu maire d’Arrigas à 25 ans, Régis Bayle est aujourd’hui président de la communauté de communes du Pays viganais et nouveau conseiller régional. Socialiste séduit par le macronisme, l’élu a repris sa carte au PS après sa rencontre avec la présidente d’Occitanie, Carole Delga. 

À 46 ans, le professeur d’histoire-géographie Régis Bayle a passé plus de la moitié de sa vie en politique. D’abord comme maire d’Arrigas, petit village de 200 âmes situé à 10 km du Vigan. Puis comme président de la communauté de communes du Pays viganais : « J’ai été élu il y a un an avec 23 voix contre 18 pour ma concurrente Martine Volle-Wild, maire d’Avèze ». Et à présent comme conseiller régional de Carole Delga, présidente socialiste d’Occitanie.

En terres cévenoles, les batailles politiques peuvent être âpres : « C’est pour cela que je mets un point d’honneur à bien m’entendre avec la nouvelle maire du Vigan, Sylvie Arnal ». Cette proximité permet à Régis Bayle de redresser plus facilement les comptes du Pays viganais, criblés de dette : sept millions d’euros, soit une capacité de désendettement de 28 ans quand le seuil d’alerte est fixé à 15 ans. « Nous avons mutualisé notre directeur général des services avec Le Vigan et nous coopérons le plus possible avec les communes », indique le président.

Pour retrouver des marges de manœuvre, Régis Bayle opère « un travail de fond sur les recettes fiscales des communes reversées à la communauté de communes » et a mis en place une politique de « non-remplacement des départs à la retraite des fonctionnaires ». Aujourd’hui, « l'une des principales raisons de nos difficultés financières est notre importante masse salariale » de 100 équivalents temps plein pour un territoire de 10 000 habitants, répartis sur 21 communes.

Récemment, le quadragénaire vient d’être élu sur la liste de la socialiste Carole Delga au Conseil régional. Un atout pour le territoire même si « la présidente a indiqué qu’elle financerait uniquement les bons projets ». Ce pourrait être le cas du pôle d’échange multimodal du Vigan avec le raccordement des voies vertes en 2024. Régis Bayle travaille aussi avec l’État sur la rénovation énergétique des bâtiments communaux dans le cadre du plan de relance. 

Une brève aventure politique avec En Marche

Enfin, côté politique, Régis Bayle est revenu au Parti socialiste après un rapide passage à La République en marche : « J’ai été séduit par le dynamisme d’Emmanuel Macron et j’ai même tenté de créer un groupe La République en marche sur mon territoire. Mais après la réforme de l’impôt sur la fortune et l’affaire Benalla, j’ai décidé de partir ». Sa rencontre avec Carole Delga finit par le convaincre de rentrer au PS « au printemps 2021 dans la foulée de mon engagement régional. Ma Gauche à moi est une gauche qui défend les intérêts des classes populaires ». 

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. « « non-remplacement des départs à la retraite des fonctionnaires ». Aujourd’hui, « l’une des principales raisons de nos difficultés financières est notre importante masse salariale » »
    Le ma Français, on emprunte tous les jours pour payer des fonctionnaires et assimilés ainsi que leur retraite, il faut degraisser en urgence, et pas que…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité