A la uneNîmesPolitique

EXPRESSO Station d’épuration, mairie, salle polyvalente : Aimargues se lance dans les grands travaux

Jean-Paul Franc, le maire d'Aimargues (Photo DR)

Tout s’accélère à Aimargues. D’importants investissement seront lancés dans les prochains mois pour répondre aux besoins de la commune. Le maire, Jean-Paul Franc, revient sur les enjeux forts de son troisième mandat. 

Ce ne sont pas les projets les plus porteurs politiquement, mais ils sont indispensables au bon fonctionnement de la commune. Dans les mois à venir, Jean-Paul Franc prévoit de construire une nouvelle station d’épuration et de réhabiliter le bâtiment de la mairie. Pour la municipalité, l’urgence est d’abord au traitement des eaux usées, l’équipement actuel étant jugé obsolète.

« Notre station d’épuration a trente ans et elle était initialement prévue pour 5 000 habitants, indique le maire d’Aimargues. Aujourd’hui, on se rapproche des 6 000. Il fallait nous engager dans ces travaux rapidement sous peine de voir nos permis de construire bloqués par les services de l’État. » Située sur le point bas du village, non loin de Saint-Laurent-d’Aigouze, la station actuelle sera remplacée par un équipement plus important et plus moderne construit sur place. La durée des travaux est estimé à 3 ans pour un coût total évalué à 6 M€.

Alors que la compétence sera obligatoirement intercommunale en 2026, ce projet sera bel et bien porté la municipalité. « Pour la commune, le reste à charge est d’environ 4,7 M€ et il faudra réaliser un emprunt au long cours, dévoile Jean-Paul Franc. L’installation sera prévue pour 9 000 personnes, de quoi voir venir pour au moins les 40 prochaines années. Pour limiter l’impact sur la facture des Aimarguois, nous misons sur la négociation de notre nouveau contrat d’affermage, l’actuel arrivant à terme en 2022. »

Un déménagement temporaire de la mairie

Dans le même temps, Jean-Paul Franc prépare d’importants travaux sur le bâtiment de la mairie. « Il a 100 ans, souligne-t-il. On veut garder tous les éléments historiques tout en créant de nouveaux espaces et le rendre plus fonctionnel. » Ainsi, le hall d’accueil sera plus vaste et aéré tandis qu’une nouvelle salle prévue pour les mariages et les conseils municipaux doit être aménagée. La toiture doit quant à elle être en partie refaite. « Les travaux doivent débuter en 2023, projette le maire. Pendant leur réalisation, nous déménagerons nos services administratifs dans des locaux municipaux prévus à cet effet et situés à côté des services techniques. » 

Non loin de ce terrain situé juste derrière l’entreprise Eminence, Jean-Paul Franc souhaite lancer un autre projet d’ampleur d’ici la fin du mandat. Il s’agit de la création d’une nouvelle salle polyvalente de 600 m2. « Aujourd’hui, on n’a rien qui ne corresponde à la grandeur du village et à sa dynamique associative, pointe-t-il. Mais ce projet doit voir le jour au cœur d’une opération d’ensemble sur le quartier Madame. La salle polyvalente pourrait en constituer la première phase. » La création de nouvelles habitations devrait également être envisagée sur place dans un second temps. Pour rappel, le Schéma de cohérence territorial (SCOT) prévoit la création de 300 à 350 logements à Aimargues dans les prochaines années.

Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité