A la uneNîmes OlympiqueOAC AlèsRCNSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce vendredi 19 novembre

Moussa Koné est forfait pour la réception de Quevilly-Rouen (Photo Anthony Maurin).

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

Teikeu bientôt nîmois ? C’est en tout cas le souhait de Pascal Plancque. Libre de tout contrat, le défenseur central international camerounais Adolphe Teikeu s’entraîne à la Bastide depuis le début de la semaine. Il répond à une attente particulière de Pascal Plancque. « On cherche à entourer nos jeunes avec des joueurs d’expérience et de la personnalité, a-t-il indiqué en conférence de presse ce vendredi. C’est quelqu’un de très positif dans un groupe. On en a besoin. Même s’il n’a pas joué depuis plusieurs mois, il se connaît très bien et pourrait retrouver un bon niveau rapidement. La décision sera prise dans les 24-48 heures. »

Koné forfait. En plus des absences attendues de Nazih, Briançon, Martinez (blessés), Ferhat et Sainte-Luce (suspendu), un forfait de taille est à signaler côté nîmois. Il s’agit de Moussa Koné, victime d’un petit problème musculaire derrière la cuisse. « Il s’est fait mal à l’entraînement mercredi et il n’a pas eu la sagesse de s’arrêter tout de suite ce qui n’a pas arrangé les choses, a détaillé Pascal Plancque. D’après les examens, ce n’est pas trop méchant mais c’est quand même trop juste pour demain. On espère le retrouver la semaine prochaine. » Andrés Cubas est quant à lui rentré de sélection hier et a retrouvé l’entraînement ce vendredi. Reste à savoir si ce sera suffisant pour prétendre à une place de titulaire contre Quevilly-Rouen ce samedi à 19h (16e journée de Ligue 2). Quoi qu’il en soit, les Crocos qui ont enfin cassé leur spirale négative en s’imposant à Sochaux et en Coupe de France (voir extrait vidéo ci-dessus) espèrent enchaîner ce samedi pour retrouver la première moitié de tableau. Sarr et Aribi n’ont pas été retenus, ce sont les jeunes Zaidan et El Ftouhi qui ont été préférés pour compléter le groupe.

Le groupe retenu : Bratveit, Dias – Burner, Guessoum, Paquiez, Philibert, Ueda, Zaidan – Cubas, Delpech, Fomba, Ponceau, Eliasson, Valerio, Benrahou, El Ftouhi – Doucouré, Omarsson. 

Le 11 probable : Bratveit – Burner, Guessoum, Ueda, Paquiez – Cubas – Benrahou, Fomba, Ponceau, Eliasson – Ómarsson.

Le vestiaire du Nîmes Olympique après le match en Coupe de France (Photo DR)

Des Crocos cracra. Samedi après-midi, après la victoire du Nîmes Olympique 3-0 face à Chusclan-Laudun en 7e tour de la Coupe de France, les agents municipaux du stade Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit ont fait une découverte surprenante en rentrant dans le vestiaire occupé par les professionnels nîmois. Ils y ont trouvé beaucoup de bouteilles et des sparadraps éparpillés au sol. Une information remontée aux oreilles de la maire de la commune Claire Lapeyronie qui a souhaité revenir dessus en préambule du conseil municipal d’hier soir : « Je regrette fortement l’état lamentable dans lequel le Nîmes Olympique a laissé le vestiaire, c’est une attitude pas digne des valeurs du sport qui doivent être portées par tout club, quel que soit son niveau. » Côté Chusclan, le vestiaire a été laissé propre avant de partir.

Olympique Alès en Cévennes

Le capitaine Yann Djabou est de retour pour affronter Blagnac demain (Photo OAC)

L’OAC avec Djabou mais sans Houelche. Si la défaite de dimanche dernier face à Bastia-Borgo (0-2) a mis fin à une série de 10 victoires d’affilée toutes compétitions confondues, l’OAC a la possibilité d’en poursuivre une autre en remportant son septième match consécutif en championnat ce samedi soir. L’adversaire s’appelle Blagnac (4e), et il est redoutable. Les Cévenols ont pu s’en rendre compte il y a trois semaines en Coupe de France lorsqu’ils ont dû attendre la 94e minute de la rencontre pour l’emporter face aux Haut-Garonnais (4-3). « Ils ont une force offensive supérieure à la plupart des équipes de la poule », analyse le milieu alésien Théo Peyrard, qui se souvient des « erreurs défensives » des siens lors de ce match. « Il faudra sortir un grand match pour battre cette équipe qui va jouer le top 3 avec nous », prédit le dernier nommé, unique joueur convalescent de l’effectif de Stéphane Saurat à l’heure actuelle. Touché à l’adducteur en fin de match face aux Corses, le vice-capitaine oacien ne s’est pas entraîné en début de semaine. « Je vais mieux et je serai à l’entraînement ce soir donc ça devrait le faire pour demain », indique Théo Peyrard. Pièce maîtresse du onze alésien, le milieu défensif pourrait malgré tout être ménagé au profit de Jordan Aidoud, de retour en forme après une blessure estivale. Enfin, si l’OAC récupère son capitaine Yann Djabou, suspendu dimanche dernier face à Bastia-Borgo, il perd son latéral droit Lenny Houelche, exclu dès la 5e minute de ce match.

USAM Nîmes Gard

Benjamin Gallego, pivot de l’USAM (Photo USAM)

« Aucune volonté de se couper du coach. » Après notre information d’hier, dans cette même rubrique, faisant état d’une rupture entre certains cadres du vestiaire et l’entraîneur Franck Maurice, le pivot Benjamin Gallego a souhaité réagir et démentir nos propos : « Ce n’est pas du tout le cas. Le coach n’a pas été écarté par les joueurs. Que ce soit dans le vestiaire ou durant le temps mort, des joueurs prennent la parole comme on le fait habituellement. Il n’y a aucune volonté de se couper du coach. Si par le passé ça a été le cas avec d’autres coaches, là les joueurs ne se sont pas réunis pour dire qu’ils ne voulaient plus travailler avec Franck Maurice. » On est donc rassuré, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Des Usamistes qui ont pris la direction de Créteil où ils jouent ce samedi à 20h30 pour la 10e journée de Starligue avec l’ambition de remporter un troisième match consécutif, le deuxième en championnat.

Bouillargues Handball Nîmes métropole

Finir sur une bonne note. Ce samedi à 20h15, les handballeuses de Bouillargues reçoivent Bègles pour la 9e journée de D2 féminine. Deux équipes au coude à coude au classement avec 18 points chacune au compteur. Pour ce dernier match de l’année civile, les Bouillarguaises veulent finir sur une bonne note à la maison. « Gagner permettrait de se hisser dans les quatre premiers à la fin de cette première phase même si ce sera dur« , commente le président Sylvain Maestrini. En effet, le BHNM est privé de trois joueuses importantes : la gardienne Typhanie Plée, touchée au poignet et absente six semaines, Léa Lacroix (fracture du doigt) et Manon Lachaize. La longue trêve hivernale, le championnat reprenant le 8 janvier, va permettre de soigner les blessées afin d’attaquer 2022 où l’ambition est d’accrocher le Top 5.

Rugby Club Nîmois

Une équipe remaniée. Pour le compte de la 10e journée de Fédérale 1, le Rugby Club Nîmois, leader de la Poule 3 avec huit victoires au compteur, se déplace ce samedi à 17h30 sur le terrain de Marmande, troisième du classement. Pour ce choc de haut de tableau, c’est une équipe nîmoise remaniée qui se déplace dans le Lot-et-Garonne car privée de nombreux joueurs blessés. Ainsi, le staff doit procéder à beaucoup de changements par rapport au XV de départ qui a battu Valence d’Agen (20-7), le week-end dernier. Rien que la première et la troisième ligne sont totalement modifiées. Nierat et Debladis formeront la charnière, Bonnet fait son retour au poste d’arrière.

XV de départ : Nouri, Benyachou, Barbet – Gely, Lanauve – Vernier (cap.), Llabres, Cuny – B.Nierat, Debladis – Roucayrol, Chiker, Guillimin, Valderrama – Bonnet. Remplaçants : A.Nierat, Gori, Luez, Tonin, Gusti, Sarlin, Banc, Baudry. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité