A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM En Suisse, Nîmes égalise encore sur le gong mais perd la première place

Les Usamistes s'en sortent bien après avoir vécu une soirée compliquée (Photo Lisa Castres/USAM)
Mohammad Sanad n'a pas été en réussite ce soir (Photo Lisa Castres/USAM)

Menée globalement tout le match, l'USAM est parvenue à arracher le match nul à la dernière seconde en Suisse face à Schaffhausen sur le score de 25-25. Un point précieux dans la course à la qualification en huitième de finale même si ce soir Nîmes s'en sort bien et perd sa première place au profit du Sporting. 

Pas le temps de repasser par Nîmes pour la Green team qui trois jours après avoir obtenu miraculeusement le nul à Créteil (36-36), en remontant trois buts à la dernière minute, se retrouve en Suisse en tant que leader de ce groupe D pour la 4e journée de la Ligue européenne de l'EHF. Face à Schaffhausen, dernier et toujours sans victoire dans cette compétition, l'USAM comprend vite que les Helvètes n'ont pas abdiqué et comptent se refaire la cerise ce soir.

Le début de match est compliqué et les locaux, supérieurs, prennent logiquement les devants (5-2, 9e). Par à-coups, les Français parviennent à mettre en difficulté leur adversaire. Nîmes revient à hauteur en infligeant un 3-0 aux Suisses (6-6, 13e). Mais ce regain de forme est de courte durée. Schaffhausen est transcendé et repart de plus belle. Les Usamistes encaissent un 4-0 obligeant Franck Maurice à prendre un temps mort. Ses hommes ne sont pas décrochés, restant à trois buts de retard mais dominés sans réussir à inverser durablement la tendance.

En double infériorité numérique, Desbonnet réalise un arrêt crucial pour empêcher le club helvète de prendre le large. Malgré la domination adverse, les Usamistes réussissent à rentrer aux vestiaires avec seulement un écart de deux buts (15-13). Comme il y a quelques semaines contre Chambéry, les discours à la pause ont été efficaces. Les Gardois reviennent sur le terrain en affichant un tout autre visage. Jakobsen marque à deux reprises et emboite le pas pour ses coéquipiers. La marée verte marque cinq buts sans en encaisser un seul lors des six premières minutes (15-18, 36e).

Un penalty de Guigou à la dernière seconde

Le temps mort helvète stoppe cette hémorragie. Nîmes ne parvient pas à tirer profit de cette belle entame et cale, Schaffhausen en profite pour égaliser (19-19, 41e). À l'approche du money time, le jeu est brouillon de part et d'autres. On sent les deux équipes plus tendues. Pas en réussite au penalty, Sanad rate deux fois consécutivement sa chance dans cet exercice alors que Nîmes pouvait prendre l'avantage. Pendant près de quatre minutes, le score reste à 21-21. Le suspense est intacte à dix minutes du terme.

Dans ces dernières minutes, plus aucune équipe ne marque. Alors la moindre opportunité est décisive. Sanad se loupe complètement, à nouveau, à sept mètres. Côté Suisse, Schelker ne tremble pas devant Paul. Jakobsen maintient les siens dans le coup. Le pivot norvégien a été redoutable ce soir en mettant à mal la défense helvète et inscrivant la bagatelle de huit buts. À vingt secondes de la fin, les Suisses croient tenir leur victoire mais ils se sabordent dans la foulée.

Après le dernier temps mort nîmois, il ne reste que quatre secondes à jouer. La défense est rugueuse et Markovic commet une faute grossière sur Nyateu. Carton rouge qui entraîne, comme la règle le prévoit, un penalty. Comme face à Créteil, Nîmes égalise sur le gong. Cette fois-ci le sauveur se nomme Guigou. Le vétéran triple médaillé d'or aux JO ne tremble pas et l'USAM repart avec un point même si du coup c'est le Sporting qui reprend la première place de ce groupe D. Place désormais au derby samedi à Montpellier !

Corentin Corger

4e journée de la Ligue européenne de l'EHF. BBC Arena. Arbitres : Mr Madsen et Mortensen (Danemark). Kadetten Schaffhausen - USAM Nîmes Gard 25-25. Mi-temps : 15-13. Deux minutes à Schaffhausen : Küttel (18e, 30e), Schmidt (49e), Markovic (60e). Deux minutes à Nîmes : Tobie (9e, 22e), Poyet (22e), Gallego (48e). Disqualification à Schaffhausen : Markovic (60e). 

Schaffhausen : Biosca Garcia (5 arrêts sur 23 tirs), Pilipovic (4 arrêts sur 11 tirs); Zehnder (5/8 dont 4/6 au pen), Matzken (4/5), Küttel (4/8), Canellas Reixach (0/2), Schmidt, Schopper (4/5), Jerry, Lier (0/1), Gerbl (1/1), Markovic, Maros (1/3), Schelker (5/6 dont 2/2 au pen), Tominec (0/1), Herburger (1/1). Entraîneur : Max Böni. 

USAM : Desbonnet (4 arrêts sur 17 tirs), Paul (7 arrêts sur 19 tirs); Poyet, Derisbourg, Gallego, Rebichon (1/2), Nyateu (0/1), Jakobsen (8/10), Dupuy (1/2), Vincent, Gibernon (1/1), Guigou (3/3 dont 1/1 au pen), M.Salou (4/6), Tobie (1/2), Acquevillo (4/7), Sanad (2/6 dont 1/3 au pen). Entraîneur : Franck Maurice. 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité