ActualitésEconomieGardNîmes

NÎMES Le congrès national des sommeliers de France au Wine Bar

À la santé du congrès des sommeliers (Photo Anthony Maurin).
Déguster un bon vin devant un beau tableau... Les sommeliers ont choisi le vin et la romanité (Photo Anthony Maurin).

Le vin fait partie des savoir-faire à haute valeur ajoutée que l'on maîtrise et que l'on exporte de France depuis des millénaires. Domaine professionnel passionnant, le vin est à la mode et Nîmes a la chance de recevoir le congrès national des sommeliers français les 28 et 29 novembre prochain. 

Cela ne pouvait se dérouler qu'au Wine bar, face aux arènes, chez l'un des spécialistes en la matière, Michel Hermet. À Nîmes seront donc réunis les meilleurs sommeliers de France et du monde mais aussi des Meilleurs ouvriers de France en sommellerie. Une aubaine pour la visibilité du territoire est des produits du terroir qui vont avec.

Michel Hermet, ancien président de l'union de la sommellerie française mais aussi parmi les meilleurs sommeliers de France connaît bien ce métier. "Les sommeliers aiment valoriser les régions. Ce sont les ambassadeurs, les porte-parole des vignerons. Le métier est passionnant mais il faut être curieux et avoir d'indispensables qualités humaines. Il faut aimer la vie et le partage, savoir marier les vins aux mets donc avoir de bonnes bases en cuisine. Il faut surtout avoir de l'humilité, beaucoup d'humilité, car un sommelier ne doit pas donner de leçon. Il doit simplement conduire un client vers ce qu'il veut et faire passer le message des vignerons."

Au centre, le président des vins IGP du Gard, Denis Verdier, exprime sa joie de faire déguster les productions de son pays de réboussiers. À gauche, Michel Hermet et Philippe Nusswitz (Photo Anthony Maurin).

Il est certain que le métier est passionnant car il couvre bon nombre de domaines et secteurs. En réalité, être sommelier c'est connaître la France, sa culture, sa gastronomie, son art de vivre. Le congrès annuel a pour thématique "vin et romanité" mais les réboussiers cévenols ne seront pas oubliés car ce sont près de 30 vins de l'IGP Gard et quelques uns de l'AOP Duché d'Uzès qui seront dégustés par près de 150 sommeliers.

Des vins à découvrir

Philippe Nusswitz, meilleur sommelier de France et président de l'association de la sommellerie française Languedoc-Roussillon et vallée du Rhône est heureux d'avoir pu organiser un tel événement : "Cela faisait 15 ans que le Gard n'avait pas été hôte de ce congrès. À Nîmes, le Musée de la romanité nous appelait, ça nous paraissait cohérent et nous voulions faire déguster des vins d'appellation qu'ils ne connaissent peut-être pas encore comme les IGP par exemple. Nous avons dans le Gard une multitude de cépages et les vignerons sont très inspirés."

À la santé du congrès des sommeliers (Photo Anthony Maurin).

Pour Denis Verdier, président de la fédération des IGP du Gard, "c'est une satisfaction d'être partenaire de ce congrès. Mais c'est aussi une question d'intérêt. Nous devons mettre en avant nos produits, essayer d'être reconnus en national et à l'export. C'est le sommelier qui fait le lien entre nos produits et le consommateurs. Nous favorisons la haute valeur environnementale de nos vins mais il faut le faire savoir. "

Les responsables espèrent que les sommeliers, qui seront Nîmois le temps d'un week-end amélioré, repartent chez eux en connaissant notre production et en la valorisant. "Un bon congrès pour nous ? Je crois que nous avons juste besoin de nous retrouver, d'échanger, de parler, de s'engueuler pour avancer. Cette assemblée attire beaucoup plus de monde que d'habitude ! Avec la covid et les visioconférences, ce n'était pas pareil. Si avec beaucoup de modestie les sommeliers repartent de Nîmes avec une image qualitative de nos vins, on aura marqué des points. De plus, pour la restauration, les IGP sont parfaits car nous cherchons une identité, une personnalité, de l'émotion dans les vins que l'on aime. Le vin doit raconter une histoire et ici, il en raconte."

La broche des membres de l'association des sommeliers du Languedoc-Roussillon et de la vallée du Rhône (Photo Anthony Maurin).

Ce vendredi 26 novembre à Lou Mas, le restaurant qui jouxte le Mas des Agriculteurs à Nîmes, aura lieu le dîner des "qualivores". À un tarif de 40 euros par personne (80 places), vous aurez droit un apéritif puis à un pâté en croûte de taureau de Camargue AOP et foie gras de canard du Gers, un chutney de pruneaux d'agénésies IGP et d'oignons doux des Cévennes en entrée. Épaule d'agneau de Lozère IGP confite aux senteurs des garrigues, crème de carottes des sables aux épices cajun, petits légumes confits pour le plat. En dessert, place à la ganache croco-caramel, crème de châtaignes des Cévennes AOC, glace au yaourt châtaigne, croquant coucou. Café, pâte de fruit de pays le tout accompagné par une sélection de vins AOP/IGP du Gard.

À côté du sujet, mais pas trop loin, n'oubliez pas la 6e édition des Vignes Réboussières qui auront lieu ce dimanche 28 novembre. 600 personnes vont pouvoir allier des balades conviviales, vigneronnes et décalées à bon un moment passé en extérieur et en bonne compagnie. Pour l'occasion, 14 vignerons seront répartis sur sept stands et chacun présentera trois cuvées d'excellence. Même les enfants sont les bienvenus car des balades à dos d'ânes et des ateliers créatifs sont organisés afin que les parents puissent quand même profiter de cette journée. 14 euros l'entrée, sur réservation (gratuit pour les enfants). Rendez-vous est pris à Saint-Ambroix au domaine de Berguerolles (réservation au 04 66 36 98 12 Gard tourisme).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité