ActualitésÉducationGardNîmesSanté

NÎMES La Croix-Rouge ouvre ses portes et assure son succès

Les étudiantes font des démonstrations avec les mannequins (Photo Anthony Maurin).
La direction opérationnelle avec à gauche Michel Forax, de La Croix-Rouge dans le Gard voire au-delà ! (Photo Anthony Maurin).

C’est à l’Institut régional de formation sanitaire et sociale de la Croix-Rouge française qu’avait lieu la journée portes ouvertes de la structure. Vu le nombre de visiteurs, c’est un carton plein !

On aurait pu croire qu’avec la période sanitaire, cette journée portes ouvertes n’avait pas trop de sens. Pourtant, la formation à ces métiers d’importance est plus nécessaire que jamais. Les jeunes le savent et le directeur du site l’a, lui aussi, compris. « Nous avions besoin de nous retrouver entre nous, mais aussi de voir les gens qui ont besoin d’information. Le contact, c’est toujours plus convivial, on prend le temps de bien les accueillir, de discuter, de parler de toutes les formations et les possibilités. D’anciens étudiants sont présents pour parler de leur expérience à La Croix-Rouge. D’autres, actuellement en formation sont également présents et peuvent aussi parler du financement, du logement et de tout ce qui peut intéresser les jeunes« , assure Michel Forax.

Beaucoup de monde en ce samedi matin de journée portes ouvertes au centre de formation de La Croix-Rouge (Photo Anthony Maurin).

Le directeur continue : « Ici nous avions 80 étudiants infirmiers en formation. C’était un quota mis en place, mais nous passerons à 90 dès la prochaine rentrée. Nous avons aussi quinze places supplémentaires pour aider à former, grâce à une convention, celles et ceux qui iront à Mayotte qui n’a pas les capacités de former. C’est une vraie action solidaire ! »

Les étudiantes font des démonstrations avec les mannequins (Photo Anthony Maurin).

Pour cette journée spéciale, 17 salariés de La Croix-Rouge étaient sur le site pour aiguiller et renseigner les foules. Entre les anciens et les actuels, près de 20 étudiants donnaient eux aussi leurs tuyaux à leurs futurs remplaçants. « Pour les aides-soignants, nous passons de 69 places à 79 places l’an prochain. La Région nous dit qu’il faut plus former et nous voulons former plus. Nous avons notre Centre de formation par l’apprentissage national où nous formons nos aides-soignants gardois. Ces jeunes sont principalement pris par les établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes car il y a une vraie demande des jeunes, mais aussi des établissements. »

Un accueil sur mesure (Photo Anthony Maurin).

Vous l’aurez compris, cette journée portes ouvertes était un prétexte à bien des choses : parler de santé et de formation, évidemment, mais aussi renouer des liens et en profiter pour avancer toujours plus. Si vous n’avez pas pu venir, la Croix-Rouge sera présente, en mars prochain, au salon Taf.

Pour rappel, dans le Gard, ce sont près de 700 bénévoles et 350 salariés qui agissent pour faire vivre les valeurs de la Croix-Rouge française. Pour l’essentiel, les bénévoles œuvrent au sein des 13 unités locales réparties sur l’ensemble du département.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité