A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu d’Amiens : les Picards ont repris du poil de la bête

Les Amiénois sont invaincus sur les cinq dernières journées [Photo via MaxPPP]
Les Amiénois sont invaincus sur les cinq dernières journées [Photo via MaxPPP]
Demain à 19 heures, Nîmes Olympique (8e, 35 points) se déplace au stade de la Licorne pour affronter l’Amiens Sporting Club (11e, 30 points) dans le cadre de la 26e journée de Ligue 2. Après un début de saison compliqué, les Picards ont repris du poil de la bête et sont invaincus sur les cinq derniers matches de championnat. Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club amiénois. 

C’est une équipe amiénoise avec un autre visage que vont affronter les Gardois demain à 19h. Empêtrés dans le bas du classement en septembre dernier, désormais les Picards sont onzièmes : leur meilleur classement cette saison. Après une seule victoire enregistrée sur les 12 premières journées, ils ont relevé la tête et se présentent comme invaincu lors des cinq derniers matches de championnat. Un retour en force expliqué par une animation offensive désormais intéressante, un des principaux chantiers mené par le nouveau coach Philippe Hinschberger, arrivé cette saison.

« Depuis qu’il est passé avec deux attaquants, ça va beaucoup mieux ! », résume Rachid Touazi, journaliste au Courrier Picard. Le duo africain en attaque composé du Nigérian Tolu Arokadare et du Sénégalais Aliou Badji fonctionne bien. Après une adaptation difficile, l’attaquant de 24 ans prêté par le club égyptien d’Al Ahly est en feu depuis début décembre. Sur les quatre des cinq dernières réceptions, il a inscrit quatre doublés. Quatrième meilleur buteur de Ligue 2, Badji comptabilise 10 réalisations en 17 apparitions, soit un but toutes les 111 minutes. « À chaque fois qu’il touche le ballon c’est but ! Il faudra bien le prendre », prévient Rachid Touazi.

Badji, le buteur maison

Pour un problème de visa, il s’est retrouvé bloqué au Sénégal et son adaptation a été délicate. Désormais, il empile les pions et se présente comme la principale arme offensive de l’ASC. Surtout que le buteur brille principalement à domicile où mis à part la défaite contre Ajaccio (0-1), les Amiénois ont offert un véritable spectacle prolifique à leurs supporters : 3-0 contre Dunkerque et Guingamp, 4-1 face à Grenoble et dernièrement 3-1 contre Niort.

Nîmes est prévenu, son adversaire est performant à la Licorne où il a récolté 19 de ses 30 points cette saison et se classe huitième au classement particulier du nombre de points pris à la maison. La paire Arokadare-Badji avait fait mouche au match aller aux Costières où les Picards encore menés 3-1 à la 89e avaient égalisé dans les dernières minutes (3-3). Moins performante à l’extérieur, elle cartonne à domicile où Arokadare a notamment inscrit un doublé contre Grenoble. « Depuis qu’ils sont alignés ensemble, Amiens ne perd plus », abonde le journaliste picard.

Du Top 5 au maintien

En effet, en six rencontres avec ces deux attaquants titulaires, le bilan est de quatre victoires et deux nuls. La mauvaise nouvelle pour Nicolas Usaï c’est qu’ils seront certainement présents au coup d’envoi demain à 19h. Les locaux disposent d’un effectif quasi au complet pour recevoir les Crocos puisque seul le capitaine Pavlovic manque à l’appel car suspendu. Outre l’attaque, le milieu est aussi compétitif avec Gnahoré, Lusamba ou l’offensif Bamba. « Il n’a rien à faire en Ligue 2, il est capable de faire des différences. C’est le meilleur passeur du club. » Une équipe joueuse qui entraîne parfois quelques déséquilibres dont pourraient profiter les Nîmois.

Avec le cinquième budget du championnat (15 M€), l’objectif en début de saison était d’aller chercher le Top 5 mais le retard semble irrattrapable pour la formation picarde qui a désormais pour ambition d’entériner rapidement le maintien. Il manque encore 12 points pour y parvenir et cela devrait intervenir sans trop de difficultés. Vue la dynamique actuelle, Amiens aurait pu sans doute espérer mieux avec un meilleur démarrage : « il y a ce regret d’avoir raté le début de saison avec un recrutement tardif. » Désormais, les recrues sont bien intégrées et espèrent à nouveau le montrer contre Nîmes.

Le onze probable : Gurtner – Mendy, Fofana, Lachuer – Gene, Zungu, Lusamba, Xantippe – Bamba – Badji, Arokodare. Remplaçants : Thuram, Benet, Akolo, Doums, Gnahoré, Dossevi, Sy. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité