A la uneActualitésNîmes OlympiqueRCNSports Gard

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce lundi 14 mars

Bratveit a gardé sa cage inviolée ce samedi à Niort. (Photo Anthony Maurin)
Ferhat a reçu un coup au Havre, il est forfait pour demain (Photo Anthony Maurin).

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Bratveit, Ferhat et Sainte-Luce forfaits. Étincelant lors de la victoire samedi au Havre (0-1) avec 11 arrêts au compteur, Per Kristian Bratveit a donné de sa personne. Sur un coup franc magistralement détourné en fin de partie, il est retombé assez violemment sur le poteau. Une béquille et de grosses douleurs qui empêchent le gardien norvégien de tenir sa place demain face à Auxerre (19h) pour la 29e journée de Ligue 2. Après avoir repris l’entraînement la semaine dernière, c’est Lucas Dias qui va assurer la relève. Il est déjà apparu à six reprises cette saison dont quatre en championnat. Le succès en Normandie a aussi laissé des traces chez les joueurs de champ. Après avoir reçu un coup au tibia, Zinedine Ferhat est forfait pour cette rencontre. Trois joueurs sont toujours absents : Anthony Briançon, dont un retour aux séances collectives pourrait intervenir à la fin du mois, Enzo Philibert, qui rentre vendredi d’une semaine de rééducation à Cannes, et Mahamadou Doucouré, toujours aux soins à cause de douleurs au mollet. Après avoir été blessé la semaine dernière, Sidy Sarr est de retour dans le groupe au profit de Léon Delpech, à nouveau non retenu. En défense, c’est Théo Sainte-Luce qui n’est pas convoqué à cause de douleurs musculaires résiduelles, Patrick Burner figure ainsi sur la feuille de match. L’entraîneur a prévu d’annoncer à son groupe son onze de départ seulement deux heures avant le coup d’envoi après la causerie. Le matin, les Crocos iront se dégourdir les jambes au stade des Costières. « La promenade en ville active ce n’est pas l’endroit idéal. Je préfère que l’on reste dans notre sanctuaire », a expliqué Nicolas Usaï.

Le groupe retenu : Dias, Nazih – Paquiez, Martinez, Ueda, Guessoum, Mbow, Sadzoute, Burner – Sarr, Fomba, Valerio, Ponceau, Cubas, Eliasson, Benrahou – Koné, Omarsson. 

Le onze probable : Dias – Paquiez, Guessoum, Martinez (cap.), Sadzoute – Cubas, Fomba – Benrahou, Ponceau, Eliasson – Omarsson. 

« Ne pas manquer de respect au football ». S’il n’est pas encore sûr de refouler la pelouse en cette fin de saison, Anthony Briançon a en tout cas le sourire et commence à voir le bout du tunnel. Présent ce matin face à la presse, le capitaine du Nîmes Olympique a rappelé que même si les Crocos sont proches d’officialiser leur maintien, il faut jouer tous les matches à fond. « On est des privilégiés ! », a-t-il insisté. Pour le capitaine, si chacun va forcément se préoccuper de son avenir dans les prochaines semaines, « il ne faut pas manquer de respect au football ». Pour mesurer la chance qu’ont ses partenaires de pouvoir taper le ballon, le défenseur de 28 ans a évoqué sa situation personnelle alors qu’il est éloigné des terrains depuis bientôt un an : « J’ai vécu la merde (sic), je vois le bout. Finalement jouer c’est qu’il y a de plus beau ! » Espérons que ce discours puisse servir de leçon.

RCN

Les Nîmois écrasent tout sur leur passage (Photo Yannick Pons)

Le RCN est le maître incontesté de la poule 3 de la Fédérale 1. En s’imposant 9-3 face à Pamiers, leur dauphin, les Nîmois restent sur une série de 13 matches sans défaite pour sept victoires consécutives. À moins d’un cataclysme, le Gardois termineront en tête de la poule et participeront à la phase finale (qui débutera au niveau des huitièmes de finale pour Nîmes) pour désigner le champion de Fédérale 1. L’autre bonne nouvelle c’est que le Rugby Club Nîmois est assuré de participer à la Nationale 2 la saison prochaine, composée de deux poules de 12 équipes et qui sera l’équivalent de la quatrième division nationale. Cette nouvelle compétition se dessine peu à peu : Périgueux, Niort, Hyères-Carqueirane et Fleurance devraient être de l’aventure. Mais avant de penser à tout cela, Nîmes doit terminer sa phase de poule avec des rencontres contre Castanet, Valence d’Agen, Marmande et Castelsarrasin.

Tennis

Benjamin Bonzi est en forme en ce début d’année. [Photo via MaxPPP]
Bonzi brille à l’Indian Wells. Le Nîmois Benjamin Bonzi (62e joueur mondial) s’est qualifié pour le troisième tour du Masters 1 000 d’Indian Wells (Californie) en dominant l’Italien Lorenzo Sonego en deux sets : 6-3 et 6-4. Après une demi-finale à Marseille, sa première dans le circuit principal et sa sélection en équipe de France en Coupe Davis, la Gardois confirme son bon début d’année. Mais le nouvel international français n’aura pas la tâche facile cette nuit (1h) au quatrième tour face à Jannik Sinner, 10e joueur mondial. En cas d’exploit face à ce redoutable italien, Benjamin Bonzi affronterait en huitième de finale le vainqueur du match opposant l’Australien Kyrgios au Norvégien Ruud.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité