A la uneActualitésGardSports GardUSAM

USAM VIDÉO Julien Rebichon : « En marquant 22 buts, on ne peut pas gagner un match ! »

Le capitaine nîmois a reconnu le terrible manque d'efficacité de son équipe (Photo Lisa Castres/USAM)
Yann Balmossière et Mohammad Sanad étaient forcément déçus après cette large défaite (Photo Corentin Corger)

C’est principalement à cause de son manque d’efficacité que Nîmes s’est lourdement incliné ce soir en Slovénie contre Gorenje Velenje (29-22). Des Usamistes condamnés à l’exploit mardi au Parnasse lors du match retour pour espérer se hisser en quart de finale. 

« En marquant 22 buts, on ne peut pas gagner un match surtout en 8e de finale de Coupe d’Europe », le constat est net et précis de la part du capitaine Julien Rebichon, confirmé par le coach Yann Balmossière qui rêvait forcément d’un autre scénario pour sa première en tant qu’entraîneur principal. Nîmes a trop gâché ses tentatives pour pouvoir rivaliser. « On a été très mauvais offensivement avec beaucoup d’immanquables », renchérit le capitaine qui met aussi en cause « le nombre important de ballons perdus ».

« Il y a des erreurs que l’on ne doit plus commettre », assure le coach. Les Slovènes n’en demandaient pas tant pour creuser l’écart dans cette partie avec un gardien infranchissable, Pantjar, auteur de 13 arrêts. Après seulement 12 buts marqués sur 26 tentatives à la pause, ce fut légèrement mieux en deuxième période en termes de taux de réussite pour un total de 54% contre 69% pour Velenje, tout est dit. « On a quand même montré du combat, défensivement on a vu du mieux », tempère Rebichon. Certes, il y a eu quelques séquences intéressantes mais le manque de confiance se fait parfois sentir surtout dans les temps faibles.

« Au bout d’un moment, on sent que l’on est fébriles. Dès que l’on est dans le dur, le jeu est plus brouillon et ça ne pardonne pas », analyse l’ancien adjoint promu entraîneur principal. Désormais, Nîmes est condamné à l’exploit dans une semaine au Parnasse avec sept buts à rattraper au coup d’envoi. Avant ça, il faudra ne pas manquer un rendez-vous crucial en championnat vendredi à Chambéry, pour croire encore à la cinquième place en championnat. « On est dans une période compliquée, justement ce sont dans ces moments-là qu’il faut voir notre capacité à pouvoir réagir », conclut Yann Balmossière conscient que les résultats de ces deux prochains matches vont grandement déterminer la tournure de cette fin de saison.

De notre envoyé spécial Corentin Corger

Retrouvez la réaction du capitaine Julien Rebichon en vidéo : 

8e de finale aller de la Ligue européenne de l’EHF. Salle Red Hall. Arbitres : MM. Kaludjerovic et Vujacic.  (Montenegro). Gorenje Velenje – USAM Nîmes Gard 29-22 (Mi-temps : 15-12).

Deux minutes à Velenje : Drobez (5e, 59e), Grmsek (32e), Sisko (48e, 57e).  Deux minutes à Nîmes : Nyateu (6e), Gallego (22e). 

Velenje : Panjtar (13 arrêts en 35 tirs), Taletovic; Haseljic (5/7 dont 1/2 au pen), Tajnik (6/10), Pajt (1/3), Starc, Miklavcic (0/1), Drobez (1/1), Sokolic (5/7 dont 4/4 au pen), Verdinek (5/5), Sisko (2/2), Grmsek (3/4), Slatinek Jovicic (1/2), Mlivic, Predovic, Ravnikar. Entraîneur : Gregor Cudic. 

Nîmes : Desbonnet (8 arrêts en 25 tirs) , Paul (4 arrêts en 16 tirs); Poyet (0/2), Gallego (1/2), Rebichon (3/3), Nyateu, Jakobsen (1/1), Dupuy, Gibernon, Guigou, M.Salou (3/6), Yasuhira (0/1), Minel (3/8), Bonnefond (2/5), Sanad (9/13 dont 3/4 au penalty). Entraîneur : Yann Balmossière. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité