ActualitésGardJustice

PONT-SAINT-ESPRIT Le rodéo à moto s’achève en prison

Opération de contrôles de la gendarmerie du Gard (DR)
Opération de contrôles de la gendarmerie du Gard (DR)

Longue queue de cheval, bras croisés et grand clin d’œil à la salle, Anthony, 23 ans, est jugé pour trois infractions, au guidon de sa moto-cross, le 14 avril, à Pont-St Esprit, devant le tribunal correctionnel de Nîmes, jeudi 21 avril. En récidive, le jeune de 23 ans part en prison pour un an.

Ce jour-là, alors qu’Anthony s’adonne à un rodéo à moto-cross dans le village, des riverains finissent par alerter les gendarmes. Mais à leur arrivée, il accélère en faisant décoller sa roue avant, jette un coup d’œil derrière lui, et prend la fuite en slalomant entre les piétons sur le trottoir à contresens. « Quand je les ai vus, les gendarmes étaient déjà collés à moi, et l’un d’eux avait sorti sa matraque pour me donner des coups. J’ai eu la pression, ils m’ont fait peur !, répond-il, d’un air décontracté. En garde-à-vue, l’un d’eux m’a même dit “si j’avais eu le droit de te tamponner comme aux Etats-Unis, je l’aurais fait“. Si je m’étais arrêté, ils m’auraient frappé… »

« Vous ferez comment le jour où vous aurez un mort sur la conscience ? »

Employé dans une usine, en couple et père d’une jeune garçon, le prévenu a déjà été condamné à onze reprises, dont quatre fois pour refus d’obtempérer. « Vous n’allez pas nous faire croire que les gendarmes allaient vous tabasser, rétorque la présidente Patricia Andrea. Avec le casier que vous avez, je ne comprends pas que vous risquiez votre travail et votre famille avec ce type de comportement… Vous ferez comment le jour où vous aurez un mort sur la conscience ? »

« Votre enfance et votre adolescence sont terminées »

Je prévenu hésite. « J’espère que ce jour n’arrivera jamais. J’ai réfléchi le soir : ce n’est pas bien ce que j’ai fait… », lâche-t-il benoitement. Le procureur le regarde sévèrement. « Votre enfance et votre adolescence sont terminés : vous encourrez aujourd’hui dix ans d’emprisonnement car vous êtes en récidive légale !, cingle Romain Dominguez. En roulant comme cela, non seulement vous importunez la population, mais vous risquez surtout de provoquer des accidents et de renverser des enfants, voire les gendarmes. On ne va attendre que vous tuiez quelqu’un ! » Le magistrat requiert deux ans d’emprisonnement et l’annulation de son permis de conduire.

« Il agit et il réfléchit après »

L’avocate du jeune homme trouve les réquisitions sévères. « C’est un jeune extrêmement immature, mais il n’a jamais voulu mettre en danger qui que ce soit. Il agit et il réfléchit après, c’est sa grande difficulté…, admet son avocate, Perrine Teissonnière. Mais aujourd’hui, il est stable et il fait des efforts pour s’insérer dans la société. À son âge, il faut faire preuve de pédagogie. » Son client est condamné à un an d’emprisonnement, avec maintien en détention.

Pierre Havez

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité