A la uneActualitésCamargueGardPatrimoineVidéo

FAIT DU SOIR En images : Immense succès pour les Graulinades

Graulinades 2022 au grau-du-Roi (Photo Yannick Pons)
Les Graulinades 2022 au Grau-du-Roi (Photo Yannick Pons)

Moment phare de la saison, l’édition 2022 des Graulinades a connu un succès fou aujourd’hui après deux années perturbées par la crise sanitaire. Plusieurs milliers de personnes, du plus petit au plus grand, ont participé à cette fête du terroir gastronomique graulen. Un défi culinaire où les enfants ont pu apprendre les bases de la cuisine dans des ateliers. Où les plus grand ont pu déguster les produits de la mer, cuisinés par les chefs du coin, devant la plage, sous le regard bienveillant de l’ancien phare.

Ce samedi 30 avril, au bord de la plage, au milieu du marché et des étals des producteurs locaux dressés pour l’occasion, les habitants, pêcheurs, cuisiniers et chefs du Grau-du-Roi ont préparé en public leurs meilleures recettes de la mer. Le public, connaisseur, n’a pas hésité à venir très tôt ou bien à faire la queue un peu plus tard pour acheter un repas dégusté collégialement sur des grandes tables en bois au bord de l’eau.

Les Graulinades, c’est la mer cuisinée à la sauce Méditerranéenne. Une fête populaire pour tous les âges, et des produits du terroir à déguster et à partager entre amis. Encornets, moules farcies, poissons, murex, pointus, huîtres de Bouzigues, rouille graulenne, marinade de poulpes… Une grande fête familiale et gastronomique où se retrouvent les Gardois du Grau-du-Roi jusqu’au Vigan, les visiteurs des départements voisins, et les premiers touristes.

Une tonne de poulpe engloutie pour la rouille

Vers 12h30, la rouille géante graulenne, à base de poulpe et d’ail, est annoncée dans une douce cacophonie. Le chef graulen Jean-Philippe Creiche, a utilisé une tonne de produit brut pour confectionner 600 kilos de rouille engloutis par les gourmands dans la journée. À son dernier repas, Jacques Brel qui voulait voir ses frères, le bord de la mer, ses chiens et ses chats et puis quelques Chinois… aurait été comblé, ici au Grau-du-Roi.

Le maire Robert Crauste avait agrandi l’espace cette année, mais cela n’a pas suffi. Les tables étaient bondées. Les Graulinadiers se sont installés sur la plage et sur les rochers afin de déguster les produits du terroir. « L’année prochaine il faudra rajouter du sable pour agrandir la plage et rajouter des tables », lance Michel De Nays Candau, adjoint à la sécurité.

Découvrez les images et les vidéos de l’événement :

Une famille qui vient de Camaret – Vaucluse (Photo Yannick Pons)
Le vin « la jeune lance graulene » fête ses 50 ans (Photo Yannick Pons)
Ils sont venus du Vigan, avec leur propre table (Photo Yannick Pons)
Ateliers enfants pour apprendre la cuisine à l’office de tourisme (Photo Yannick Pons)
Une tonne de produit brut pour fabriquer la rouille de J.P. Creiche (Photo Yannick Pons)
En coulisses, on prépare les produits de la mer (Photo Yannick Pons)
Les tables étaient bondées alors on a mangé sur les rochers (Photo Yannick Pons)
Nîmois et Alésiens sont venus très tôt (Photo Yannick Pons)
Fête culinaire au milieu des stands (Photo Yannick Pons)
Dès 10 heures, les tables étaient prises d’assaut (Photo Yannick Pons)
Un espace convivial devant le regard bienveillant de l’ancien phare (Photo Yannick Pons)
Tables et bancs en bois accueillaient les visiteurs (Photo Yannick Pons)

Yannick Pons

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité