A la uneActualitésBagnols-UzèsÉducation

FAIT DU SOIR Des salles de classe à la pointe au groupe scolaire Jean-Macé d’Uzès

La mairie d'Uzès a engagé des travaux sur quatre ans au groupe scolaire Jean-Macé. La phase 1 vient d'être terminée. À la rentrée du lundi 9 mai, enseignants et élèves pourront profiter de 6 classes et une garderie entièrement refaites et modernes. (Marie Meunier / Objectif Gard)
La mairie d’Uzès a engagé des travaux sur quatre ans au groupe scolaire Jean-Macé. La phase 1 vient d’être terminée. À la rentrée du lundi 9 mai, enseignants et élèves pourront profiter de six classes et une garderie entièrement refaites et modernes. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Construit il y a environ 135 ans, le groupe scolaire Jean-Macé à Uzès accueille aujourd’hui 265 enfants du CP au CM2. L’édifice est resté dans son jus jusqu’à présent. La mairie a décidé d’y mener un grand programme de travaux échelonné sur quatre années. La phase 1 vient juste d’être terminée. 

À la rentrée du lundi 9 mai, enseignants et élèves auront la joie d’intégrer des salles entièrement refaites. Six classes et la garderie (au rez-de-chaussée et au premier étage) ont été rénovées et sont désormais à la pointe de la modernité. « Sur les murs ont été posés des panneaux partiels pour protéger des coups de chaises. On a installé un système de chauffage très discret au plafond. Toutes les classes sont équipées d’une sonorisation, d’un système informatique… Chaque bureau d’instituteur est relié à un vidéoprojecteur (avec écran escamotable, NDLR) », liste Hubert Luperini, directeur des services techniques. Une grande partie de cet équipement informatique a été financée grâce au Plan de relance numérique de l’État.

Chaque salle de classe est équipée d’un vidéo-projecteur relié au bureau de l’enseignant. Un système de chauffage a aussi été installé au plafond (les plaques blanches). (Marie Meunier / Objectif Gard)

Des cimaises aimantées ont été fixées sur les murs pour afficher les dessins des élèves. Chaque classe est pourvue de grands placards et d’un point d’eau pour faciliter les activités manuelles.  Chacune est aussi dotée d’un système de traitement de l’air, qui peut s’avérer très efficace contre les transmissions du covid-19 mais pas seulement. En effet, un bâtiment bien isolé garde la chaleur et évite les frais de chauffage, mais l’air confiné peut se charger fortement en CO2, quand les élèves sont dans la pièce : « Il est prouvé que cela peut causer des troubles de la concentration chez les élèves. Notre système de recyclage d’air évite ce genre de phénomène car il est couplé d’une sonde qui va détecter quand il y a un pic« , poursuit Hubert Luperini.

Des cimaises aimantées ont été plaquées aux murs pour suspendre les dessins des enfants. (Marie Meunier / Objectif Gard)

3,9 millions d’euros de budget prévu pour les travaux du groupe scolaire et de l’école de musique

Il faut savoir que l’école n’est pas climatisée. Pour autant, les élèves ne risquent pas de souffrir de la chaleur dans les salles à l’arrivée des beaux jours. La température intérieure est régulée selon celle de l’extérieur. Quand il fait plus chaud dans le bâtiment, la surventilation nocturne se met en marche pour refroidir.

L’aspect extérieur de l’aile a aussi subi un coup de neuf. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ces aménagements ont été réalisés en concertation avec l’équipe enseignante, qui a proposé des ajustements grâce à une classe témoin. À l’extérieur aussi, les piliers et le plafond des voûtes ont subi un coup de neuf. Tous ces travaux ont débuté à l’été 2021 et devraient se terminer en 2024. « Pour le moment, on est sur un montant total de 3,9 millions d’euros entre le groupe scolaire et l’école de musique« , indique le maire d’Uzès, Jean-Luc Chapon. Rien qu’en 2021 et 2022, la municipalité a injecté 1,3 million et 800 000 € de budget dans ce chantier.

Un ascenseur sera aménagé dans l’entrée de l’école et desservira les deux étages. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Un ascenseur aménagé et des services regroupés

Si la phase 1 est achevée, la phase 2 démarre tout juste. Elle concerne l’entrée côté impasse Jean-Macé et toute la jonction entre les deux ailes de l’école. Tous les espaces vont être réorganisés de l’accueil à la médecine scolaire en passant par la salle informatique, la direction et la bibliothèque. « Un ascenseur va être installé et desservira les premier et deuxième étages« , atteste Marie-Françoise Valmalle, adjointe déléguée à l’Éducation. Aujourd’hui, cet accès n’est pas du tout adapté à une personne en fauteuil roulant. L’ascenseur permettra de monter jusqu’à l’école de musique (qui sera au 2e étage), sans passer obligatoirement par l’actuel escalier en colimaçon, aux marches très hautes et peu pratiques.

Le parvis de l’école va aussi être repensé. Pendant les travaux, cet accès sera temporairement fermé. (Marie Meunier / Objectif Gard)

L’entrée par l’impasse Jean-Macé va être temporairement fermée. Les grosses démolitions se dérouleront cet été, pour ne pas perturber les leçons. Avant, il faudra préparer le bâtiment et désamianter un ancien logement de fonction qui n’est plus utilisé. « On a un bâtiment qui est assez remarquable, la question est de réhabiliter sans le dénaturer« , indique Hubert Luperini, en désignant la façade de l’école. Le parvis d’entrée sera repensé avec un large escalier et une rampe d’accessibilité sera aménagée sur le côté. Le chantier se poursuivra avec la 3e phase qui concernera l’aile côté Général-Vincent et la 4e qui portera sur les façades.

Un ancien logement de fonction au 1er étage doit être désamianté avant les gros oeuvre cet été. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité