A la uneOAC AlèsSports GardVidéo

FAIT DU JOUR (En images) Effusion de joie et émotion après la montée de l’OAC

La famille Balmy a le sourire ! Joakim (à gauche) et Jérémy, buteur ce samedi soir, avec sa fille dans les bras.
La famille Balmy a le sourire ! Joakim (à gauche) et Jérémy, buteur ce samedi soir, avec sa fille dans les bras. (Photo Sacha Virga / Objectif Gard)

Loin d’avoir livré un match parfait face à la réserve du TFC, l’OAC a assuré le service minimum (1-1) pour valider officiellement sa montée en National 2 ce samedi soir. Si Pibarot n’a pas complètement chaviré tant une partie du public – peu habituée à fréquenter le stade – est restée spectatrice, joueurs, staff, dirigeants et supporters de la première heure ont laissé éclater leur joie. 

Ils auraient préféré le gagner avec la manière, mais les hommes de Stéphane Saurat se contentent volontiers de ce partage des points acquis au terme d’un match équilibré, face à une valeureuse réserve toulousaine venue en Cévennes avec l’intention d’enquiquiner le leader. Complètement à côté de leurs crampons il y a quinze jours à Agde (défaite 3-0), les Oaciens étaient naturellement un peu crispés à l’heure d’aborder cette rencontre à domicile devant une tribune bien garnie (2 000 spectateurs environ). L’engagement est cependant un ingrédient qu’ils n’ont, cette fois, pas oublié aux vestiaires lorsqu’ils ont pénétré sur la pelouse reverdie de Pibarot.

En fin de première mi-temps, Jérémy Balmy mettait ainsi les siens sur l’autoroute du bonheur en ouvrant le score d’une merveille de tête décroisée achevant sa course dans la lucarne du portier toulousain (1-0, 39e). Alors que Diarra, très actif ce samedi soir, venait de rater la balle du break en manquant le cadre de peu en bout de course, Abran, entré en jeu quelques minutes plus tôt, remettait les deux équipes à égalité sur le gong (1-1, 89e). Un nul logique au vu de la physionomie du match, mais suffisant au bonheur des Cévenols puisque leur dauphin agathois, distancé de 10 points à trois journées de la fin, n’était plus en mesure de le doubler après son 0-0 à Blagnac. Parfois silencieuse – à l’exception des membres du Kop – au cours de ce match crispant, la tribune de Pibarot exultait, une partie du public se retrouvant à fêter la montée sur la pelouse aux côtés des joueurs et de leurs proches, soulagés et émus.

Les membres du Kop cévenol héritage savourent la montée sur la pelouse de Pibarot après avoir mangé leur pain noir pendant de longues années. (Photo Sacha Virga / Objectif Gard)
La tribune de Pibarot était bien garnie (environ 2 000 spectateurs) ce samedi soir pour la réception de la réserve du TFC. (Photo Allez Alès)
Le onze alésien (et les remplaçants) tenu en échec par Toulouse II ce samedi soir. (Photo OAC)
Plus tôt dans l’après-midi, les membres du Kop cévenol héritage avaient annoncé la couleur avec leur banderole exposée au bar des Platanes, leur QG avant les matchs de l’OAC. (Photo Corentin Migoule)

Les réactions de Jérémy Balmy, buteur du soir, de Philippe Mallaroni, manager général de l’OAC – Olympique d’Alès en Cévennes, de Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, d’Amine Sbaï, ancien joueur du club désormais au FC Sète, et de Stéphane Saurat, le coach, à retrouver dans le direct ci-dessous.

Les images de la joie sur la pelouse après le coup de sifflet final !

Plus tôt dans l’après-midi ce samedi, les U17 de l’OAC, sacrés champions de leur poule (R1), ont étrillé l’AS Lattes (10-1) en match d’ouverture.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité