A la uneActualitésGardSociété

ÉDITORIAL Il ne fait pas un peu chaud ?

Si, si il fait chaud, on vous le confirme. Pour une mi-mai, on frôle une légère canicule sans que l’on comprenne ce qu’il se passe. Ce matin, on va tout vous expliquer. Alors d’abord, ce n’est pas une vraie canicule et ce n’est pas complètement inédit. On s’est renseigné un peu, des températures proches des 30° ces 20 dernières années au mois de mai, on a connu. Mais très rarement tout de même. Cette année, on a relevé à travers tout le pays quelques records. Ce qui peut étonner avec ce soleil qui chauffe, c’est en revanche sa durée. Car il semblerait que le thermomètre va rester au-dessus des 30° jusqu’au moins le milieu de la semaine prochaine. Météo France annonçant des éventuels orages mardi 24 ou mercredi 25 mai sur le Gard. Enfin, attendons de voir…. Car l’indice de confiance est de 2 sur 5. Vous avez compris, rien n’est sûr. C’est un peu comme votre serviteur qui se transforme ce matin en Monsieur Météo… Ce que l’on peut dire raisonnablement ce matin, c’est que les plages risques d’être bondées au Grau-du-Roi ce week-end. Préparez quelques bouteilles pour les enfants dans la voiture dans les bouchons à l’entrée de la Ville. Pour les plus courageux qui voudraient se baigner, la température de l’eau sera de 20°. Qu’importe, ce soleil de plomb donnera envie à certains d’en profiter ! Maintenant comment on explique cette chaleur ? Vous attendez la réponse, on en est sûr, depuis tout à l’heure. Apparemment, on est emprisonné depuis plusieurs heures sous un « dôme de chaleur. » Un phénomène bien connu des experts du climat qui parlent d’un véritable effet de couvercle qui empêche notamment les vents d’y pénétrer facilement. Ainsi, comme la casserole sous le feu, ça grimpe, ça grimpe… Mais cela ne dure généralement jamais trop longtemps. Donc peut-être que tout cela prendra fin en milieu de semaine prochaine. Cela tombe un peu mal, il y a la Feria d’Alès qui démarre. Et avec le pont de l’Ascension, beaucoup imaginaient passer leur journée dehors. Rien n’est perdu pour autant. Les prévisions météo, c’est un peu comme les sondages dans les élections, souvent le résultat final n’est pas tout à fait le même que ce que l’on a bien voulu nous faire croire…

Abdel Samari

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Un commentaire

  1. Traiter le sujet sans mentionner une seule fois le réchauffement climatique bravo, ça n’a pas dû être facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité