A la uneActualitésEconomiePolitiqueSociété

LA RÉCAP’ Abad pour Ain et 1 pour tous / Ferme bagel !

Photo via MaxPPP

Tous les samedis à 19h, Objectif Gard vous propose un rendez-vous sous la forme d’un flash-back sur les événements, petits ou grands, qui ont ponctué la semaine. C’est parti pour la Récap’ !

Françoise Dumas, députée La République en marche de la première circonscription et présidente de la commission Défense à l’Assemblée nationale (Photo : Coralie Mollaret)

Abad pour Ain et 1 pour tous. Ils s’y voyaient déjà mais ils devront patienter. Donnés comme potentiels ministres ou à tout le moins secrétaire d’État, aucun élu gardois n’a finalement été choisi par Emmanuel Macron et sa nouvelle Première ministre, Élisabeth Borne pour avoir leur rond de serviette à l’Élysée… Elle y pensait sûrement le matin en se maquillant mais le rêve est passé pour Françoise Dumas. Envisagée comme possible ministre dans le nouveau gouvernement après la réélection du Président Macron, la députée gardoise La République en marche va pouvoir se consacrer entièrement au renouvellement de son mandat dans la première circonscription. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tissé des relations de proximité en plus haut lieu et d’avoir abondamment communiqué sur ses activités au sein de la commission Défense qu’elle préside à l’Assemblée nationale. Oui mais voilà, apparemment l’entregent ne suffit pas.

Idem pour le beaucoup plus discret député-scientifique étiqueté Modem Philippe Berta, dont la formation et le parcours professionnel parlent pourtant pour lui. L’enseignant chercheur, qui avait pourtant déclaré qu’il ne serait pas candidat à un second mandat, a semble-t-il pris goût à la chose politique puisqu’il a finalement décidé de repiquer au truc et de solliciter à nouveau les électeurs sur la 6e circonscription. On se console comme on peut…

Last but not least de cette liste de députés dépités, nommé président du Conseil supérieur de l’énergie en 2021, la « marcheur » Anthony Cellier était au nombre des 60 personnes à avoir élaboré le programme d’Emmanuel Macron pour la Présidentielle 2022 et pouvait légitimement nourrir quelques ambitions. Décrit comme plutôt effacé et modeste, le tenant de la 3e circonscription a peut-être souffert de son manque de charisme auprès des décideurs parisiens. Il tentera lui aussi de faire perdurer son bail et de conserver son écharpe tricolore. Un pis-aller ?

En attendant d’éventuels remaniements après les Législatives de juin prochain, pour porter sa parole le Gard ne pourra compter que sur Damien Abad. En récompense de son récent ralliement à la majorité présidentielle le désormais ex-président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, originaire d’Aubord, s’est vu offrir le maroquin du ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Sésame sur le Mac’Do, premier ministre (mais pas Premier ministre !) gardois depuis trente ans, le néo-transfuge a reçu l’assurance que la majorité présidentielle ne présentera pas de candidat dans la 5e circonscription de L’Ain où il est élu depuis 2012 et où il briguera un nouveau mandat et sera le (numéro) 1 pour tous. C’est pas beau ça?

Ferme bagel ! Ce n’est pas tant pour se lancer dans l’immobilier commercial ou dans une salutaire campagne sanitaire de lutte contre la « malbouffe » que la Mairie de Nîmes a préempté un local à usage commercial dans la très classieuse rue du Général-Perrier mais pour s’opposer à l’ouverture d’une échoppe franchisée spécialisée dans le bagel, un petit pain en forme d’anneau percé en son centre. Acquis par la Ville pour 50 000 euros, le droit au bail permet à la municipalité de garder la main sur celui qui pourra succéder au magasin de chaussures qui s’était installé dans ce local de 50 m2. Et ça ne sera de toute façon pas un autre commerce de bouche. À tort ou à raison, la Ville estime en effet qu’ils sont déjà bien assez nombreux dans l’Écusson et que l’offre de restauration rapide est déjà abondante. Dans la foulée, dans une sorte de protectionnisme décomplexé et assumé, la Mairie a d’ailleurs publié sur son site Internet une annonce de cession de son droit au bail en listant les activités commerciales qui seront acceptées (voir photo ci-dessus). Rien que de très traditionnel autour le l’univers des vêtements et des accessoires. Les autres sont… accessoires, sont sûrs de se prendre une veste et peuvent d’ores et déjà aller se rhabiller.

Philippe GAVILLET de PENEY

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité