A la uneActualitésCamarguePolitiqueVidéo

LÉGISLATIVES Édouard Philippe en soutien d’Yvan Lachaud à Saint-Gilles

Eddy Valadier, le maire de Saint-Gilles, Edouard Philippe et Yvan Lachaud (photo Yannick Pons)
Yvan Lachaud est soutenu par Édouard Philippe (photo Yannick Pons)

L’ancien Premier ministre était à Saint-Gilles ce mardi après-midi pour soutenir la candidature d’Yvan Lachaud dans la 2e circonscription. 

« Je soutiens Yvan dans la deuxième circonscription du Gard et je vous demande de l’aider à gagner le 19 juin prochain. » Édouard Philippe n’a pas caché son enthousiasme à l’endroit d’Yvan Lachaud, le candidat de la majorité présidentielle dans la 2e circonscription de Gard pour les élections législatives. Les deux hommes s’étaient donnés rendez-vous à 16 heures, sous un soleil de plomb, devant l’abbatiale qu’ils ont brièvement visité. Ils étaient accueillis par Eddy Valadier, le maire de Saint-Gilles.

L’ancien Premier ministre, le candidat et Françoise Cuillé, sa suppléante, ont ensuite fait une petite tournée des commerçants et des quelques riverains qui avaient bravé la chaleur étouffante. La visite s’est poursuivie dans le  Pavillon de la culture et du patrimoine où environ 200 personnes s’étaient massées. « C’est vrai que pour un Normand, il fait un peu chaud « , lâchait le maire du Havre, ce qui avait pour effet le faire rire l’auditoire.

« Un excellent candidat qui fera un excellent député »

Très à l’aise, Édouard Philippe a dit tout le bien qu’il pensait d’Yvan Lachaud : « Nous nous connaissons depuis 2002. Venir ici c’est soutenir un excellent candidat qui fera un excellent député. » Évoquant tour à tour Alexandre Dumas, Molière et Cyrano de Bergerac, l’ancien locataire de Matignon a aussi parlé de la situation budgétaire de la France mais il a également critiqué Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise : « C’est un adversaire politique. Il n’a échappé à personne que lui et moi nous ne voulions pas faire la même chose. Parfois ses outrances me surprennent et me désolent. »

Yvan Lachaud, Françoise Cuillé et Édouard Philippe dans le Pavillon culture et patrimoine (photo Yannick Pons)

Après un bref échange avec le public, autour d’un rafraîchissement et d’une fougasse de Saint-Gilles, Édouard Philippe, Yvan Lachaud et Françoise Cuillé sont allés à la rencontre d’agriculteurs locaux afin d’échanger avec eux sur les problèmes rencontrés dans ce secteur. Pendant ce temps le Pavillon de la culture et du patrimoine se vidait et on pouvait entendre ici et là les spectateurs conquis par l’ancien Premier ministre : « Lui c’est un charmeur ! », soulignait une Saint-Gilloise quand une autre s’exclamait « Regarde le prochain président de la République ». Manifestement, l’opération séduction est une réussite.

Soutenue par Édouard Philippe, Marie Sara avait perdu en 2017

Dans cette deuxième circonscription du Gard, en 2017, le député Rassemblement national Gilbert Collard avait sauvé son siège à l’Assemblée avec 50,16% face à la candidate La République en marche, Marie Sara (soutenue par Édouard Philippe). En cours de mandat, Gilbert Collard, élu au Parlement européen et confronté au problème du cumul des mandats, avait fait le choix de céder sa place à son suppléant, Nicolas Meizonnet. Cette année, au premier tour de l’élection Présidentielle, Marine Le Pen est arrivée nettement en tête avec 33,84% des voix contre 21,16% pour Emmanuel Macron et 18,38% pour Jean-Luc Mélenchon.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité