A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce lundi 19 septembre

Les supporters sochaliens soutiennent les Gladiators (photo Norman Jardin)
Les Nîmois Durand de Gevigney et Pagis ont connu une soirée difficile à Sochaux (Photo via MaxPPP)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique 

N’Guessan a marqué son premier but en professionnel à Sochaux (Photo Anthony Maurin).

N’Guessan sous la menace. La soirée de samedi aurait pu être belle pour le Nîmois Jean N’Guessan (dit Jeannot, le surnom que lui donne affectueusement Nicolas Usaï à l’entraînement). Le jeune milieu de terrain (19 ans) a eu la joie de marquer son premier but en professionnel en ouvrant le score dès la quatrième minute. Mais la joie de l’Ivoirien a été de courte durée puisque les Crocodiles ont ensuite passé une très mauvaise soirée en s’inclinant 3-1 au stade Auguste-Bonal. De plus, N’Guessan a écopé d’un carton jaune par M. Batta. Lors de la précédente journée face à Bastia, le Nîmois avait déjà été averti. De fait, comme Lamine Fomba et Maël Durand de Gevigney, Jean N’Guessan est donc sous la menace d’un troisième avertissement et d’une suspension. Ces trois joueurs devront se tenir à carreau lors de la prochaine journée face au Paris FC (1er octobre). Toujours au rayon disciplinaire, le NO retrouvera Ronny Labonne et Thibaut Vargas qui ont purgé leur match de suspension sachant que le dernier nommé reste sous le coup d’un match avec sursis.

Du soutien pour les GN91. Samedi soir, au stade Auguste-Bonal, les supporters de la tribune Nord du FC Sochaux ont manifesté leur soutien aux Gladiators qui étaient une trentaine à avoir fait le déplacement dans le Doubs. Le groupe de supporters nîmois est toujours en conflit avec Rani Assaf, le président-actionnaire du NO. La démarche sochalienne était visible avec une bâche sur laquelle était inscrit « Soutien aux Gladiators », puis sur des banderoles où l’on pouvait lire « Assaf : sans ses ultras ton club n’est rien ! ». Un soutien également traduit par un chant repris par les Sochaliens à coups de « Liberté pour les Nîmois ! ». La communauté des ultras est derrière les GN91 puisque la veille, ce sont les supporters auxerrois qui affichaient leur soutien aux Gladiators.

Les anciens n’ont pas suffi. Deux anciennes gloires du football nîmois ont assisté à la défaite des Crocodiles 3-1 samedi soir à Sochaux. Il y avait l’attaquant Mickaël Pagis, qui évoquait dans l’entretien qu’il nous avait accordé la semaine dernière, son intention de faire le déplacement depuis la Bretagne pour voir son fils évoluer avec le NO. Il y avait également le milieu de terrain Mécha Bazdarevic, qui habite dans la région de Montbelliard. L’ancien Croco, qui commentait dans l’après-midi un match pour une chaîne de télévision bosnienne, est arrivé à cinq minutes du coup d’envoi pour voir ses équipes de cœur. Il est du reste toujours à la recherche d’un poste d’entraîneur.

Bouillargues HNM

Bouillargues redresse la barre. Battues à domicile pour commencer le championnat, les Bouillarguaises se sont bien reprises en s’imposant à Lomme-Lille 33-27. Menées 18-14 à la pause, les Gardoises ont réalisé une grosse seconde période pour renverser les Nordistes et s’imposer de cinq unités. « Je suis content de ramener les trois points, mais je suis surtout satisfait de la réaction des filles. Quand nous étions menés de cinq buts, elles n’ont pas baissé les bras. Cela montre que nous avons une équipe de caractère qui se construit match après match », se réjouit Sylvain Maestrini, le président bouillarguais. Avec ce succès, BHNM remonte à la septième place de la D2F, à deux points du trio de tête Saint-Maur, Bègles et Achenheim. Pour les deux prochaines journées, Bouillargues aura l’avantage de jouer dans sa salle de l’Agora face à Fleury (25 septembre, à 20h) et Vaulx-en-Velin (12 octobre, à 20h).

FF Nîmes Métropole Gard

Une nouvelle humiliation. Balayées la semaine dernière à Evian-Thonon 8-1 lors de la première journée de D2F, les Nîmoises avaient à cœur de laver l’affront à l’occasion de la venue de l’OM. L’opération rachat est complètement ratée puisque les Gardoises ont été pulvérisées 8-0 par les Marseillaises. Un inexplicable naufrage face à une équipe provençale qui, d’habitude, réussit plutôt bien aux Nîmoises. Le championnat débute de la pire des façons avec deux défaites, un but marqué, et seize encaissés. Il va falloir vite réagir, car cette saison, les six dernières de la poule seront relégués en R1. Comble de malheur, le club nîmois fait face à de grosses difficultés pour trouver des terrains depuis que l’annexe des Costières n’est plus homologuée. Si la semaine dernière, elles ont pu s’entraîner aux Courbiers, les Nîmoises ont été contraintes de jouer le match contre Marseille au stade Louis-Pautex, à Uzès. Dimanche, Nîmes se déplacera à Clermont pour rencontrer des Auvergnates qui ont également perdu leurs deux premiers matches. On appelle ça un match capital.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité