A la une
Publié il y a 25 jours - Mise à jour le 14.11.2022 - francois-desmeures - 1 min  - vu 217 fois

ALÈS ATS-Marle : la table ronde n'a rien donné

Jérôme Hauteville, délégué CGT d'ATS-Marle, en discussion, jeudi denrier, avec le député de la 5e circonscription, Michel Sala (photo François Desmeures / Objectif Gard)

Les salariés grévistes attendaient ce lundi Heimo Wabbusseg, PDG de Marle Group, pour négocier une éventuelle hausse de salaire. Aucune avancée n'a été réalisée.

Ils l'attendaient depuis la manifestation de jeudi et leur rencontre avec le sous-préfet (relire ici). Mais leur entrevue avec le PDG du groupe n'a rien donné concernant une éventuelle hausse de salaire. "Eux sont restés sur leur proposition de 2% d'augmentation et 500€ de prime Macron", précise Jérôme Hauteville, délégué CGT. Les salariés restent, eux sur leur volonté d'obtenir 200€ de plus chaque mois.

Les protagonistes doivent se revoir ce mardi à 11h, sans grandes illusions pour la partie syndicale, que la CGT partage avec la CFTC et la CFE-CGC. "Nos dirigeants nous disent que s'ils acceptent ce qu'on demande, ils devront le donner à tout le groupe. Je ne savais pas qu'on négociait pour le groupe en entier", ironise Jérôme Hauteville, qui constate que les clients commencent à réclamer leurs pièces alors qu'elles sont loin d'être prêtes : la grève dure depuis le 12 octobre.

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com

François Desmeures

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais