A la une
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 20.01.2015 - thierry-allard - 2 min  - vu 87 fois

BAGNOLS Des vœux du maire en forme de « pistes » pour l’après 11-janvier

Hier soir, aux Eyrieux (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey a présenté ses vœux hier soir au complexe des Eyrieux, près de deux semaines après les attentats, et 8 jours après la mobilisation citoyenne du 11 janvier.

Devant une salle ouverte sur un peu plus de sa moitié plutôt bien remplie et en présence du président du Conseil général Jean Denat arrivé en cours, Jean-Christian Rey a tenu un discours rassembleur.

« Et maintenant ? »

Après avoir salué la mémoire des victimes par une minute de silence, le maire a posé la question : « Et maintenant ? Que devons-nous faire ? », et a esquissé une réponse en estimant qu’il fallait « créer des ponts entre les citoyens. »

Cela passe notamment par « des journées ouvertes à tous organisées dans les différents lieux de culte, suivies de conférences-débats », que la municipalité et les responsables cultuels souhaitent organiser, dans le respect de la laïcité, « pilier de notre pacte républicain. »

Evoquant ensuite le vivre-ensemble, le maire a salué les agents municipaux et les forces de l’ordre, « à votre service au quotidien », avant d’aborder la problématique de l’éducation : « c’est à l’école que tout se joue. »

« Faire vivre cette formidable mobilisation citoyenne »

Revenant sur la sortie du dispositif ZEP du collège du Bosquet de des écoles qui l’entourent, Jean-Christian Rey a rappelé que « la communauté éducative reste vigilante. Les conditions de la CAPE demeurent floues. » Pour le premier magistrat, « il faut renforcer l’éducation. Bien entendu, le contexte économique est difficile, il y aura des événements supprimés, des pauses. Mais tous ces efforts ne seront rien si nous ne sommes pas capables d’offrir un avenir commun à nos enfants. »

Passant ensuite au chapitre économique, le maire a rappelé que lui et son équipe à la ville et à l’agglo étaient « mobilisés pleinement », évoquant notamment les dossiers de l’ancien site Arcelor-Mittal de l’Ardoise, le projet ASTRID, le tourisme, la viticulture ou encore l’agriculture.

Pas de discours traditionnel bilan 2014 - perspectives 2015, donc. Un choix assumé par Jean-Christian Rey qui rappellera au micro que « ce soir nous avons proposé des pistes pour faire vivre cette formidable mobilisation citoyenne » du 11 janvier.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais