Publié il y a 1 an - Mise à jour le 06.09.2022 - marie-meunier - 3 min  - vu 3451 fois

BAGNOLS/CÈZE Fête votive réduite à quatre jours : des tensions entre la mairie et les forains

Lors de l'édition 2015 de la fête votive de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Comme chaque année, la fête votive clôture la saison estivale à Bagnols-sur-Cèze. Cela avait déjà été annoncé et le premier adjoint, Maxime Couston, l'a confirmé : la fête ne durera que quatre jours (contre six d'habitude, NDLR). Elle se tiendra en centre-ville du vendredi 9 septembre, à 17h, au lundi 12, 22h. Une décision qui ne passe pas du côté des forains. 

"Réduire la durée de la fête et augmenter sa qualité." C'est la volonté de la municipalité bagnolaise. "On a revu la programmation. On ne veut pas juste une fête foraine mais l'enrichir d'animations : bal populaire, concours de boules, de pêche, belote, bodega...", présente Maxime Couston. La grosse nouveauté de cette année sera les événements autour de la bouvine organisés par le tout nouveau club taurin, Lou Gabian.

Si la mairie a aussi choisi de ne pas prolonger la fête le mardi et mercredi, c'est aussi pour éviter "le faux pas de danse", comme le décrit Maxime Couston. Les deux premiers jours de la semaine sont peu fréquentés par le public, selon le premier adjoint, qui ajoute : "Certains forains gardent du coup le rideau baissé sur le début de semaine. Il y a plus de tristesse que de fête."

Autre argument de la mairie : ne pas gêner la rentrée scolaire et économique et libérer des places de stationnement pour "la population et la clientèle des commerces sédentaires". "Pendant la fête, la circulation est limitée, les parkings paralysés", pointe Maxime Couston. Il faut savoir que la fête foraine de Bagnols est la plus grande du département à se dérouler en centre-ville. D'ailleurs, la municipalité a tenu à renforcer la sécurité en réétudiant les sens de circulation et en installant des barrières anti-intrusion.

"Quelle que soit la décision, on ira jusqu'au bout"

Ce mercredi 7 septembre, en début d'après-midi, les forains pourront commencer à installer leurs métiers à Bagnols-sur-Cèze. L'ambiance s'annonce tendue entre eux et la municipalité. Leur dernière réunion fin mai - début juin a été assez houleuse. Pour Michel Rabbat, président du Grand Sud-Est du Syndicat national des industriels forains, les arguments avancés par la mairie "sont faux". D'après lui, seuls quelques manèges ne jouent pas le jeu en début de semaine et restent fermés parce qu'ils ne sont pas rentables. Il affirme également que contrairement à ce qui a été indiqué dans la lettre à la population bagnolaise, "il n'y a pas eu de concertation avec le syndicat" sur la réduction de la durée de la fête.

Michel Rabbat déplore ce "manque de considération" qui va réduire l'activité des forains, déjà lésés par la hausse des prix en général : "Ils n'ont pas à dicter si on baisse ou pas notre salaire de 50%. En plus, on est tributaire du temps. Si un jour il pleut, on est morts." Pour le forain, c'est également dommage pour les jeunes "qui n'ont pas tous beaucoup de moyens et ont le droit de se faire plaisir". La journée du mercredi est normalement celle des demi-tarifs. Quand les forains seront installés, Michel Rabbat leur demandera ce qu'ils souhaitent faire : partir dès le dimanche soir ? Lever le camp après le lundi soir comme l'a indiqué la mairie ? Ou encore rester jusqu'à mercredi comme les années précédentes ?

"Le syndicat ne prend aucune initiative sans consulter les professionnels. Quelle que soit la décision, on ira jusqu'au bout", assure le président du Grand Sud-Est du syndicat. La situation risque donc encore de se tendre dans les prochains jours entre la mairie et les forains. Si ces derniers vont à l'encontre des prérogatives de la mairie, ils pourront être verbalisés pour occupation illégale de l'espace public.

Marie Meunier

Programme complet, circulation, dates, horaires à retrouver dans un prochain article. Vous pouvez d'ores et déjà consulter un résumé des animations en cliquant ici.

Marie Meunier

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio