A la une
Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 26.01.2022 - thierry-allard - 2 min  - vu 837 fois

CORONAVIRUS La cinquième vague dans le Gard et en région en graphiques

(Image d'illustration : Thierry Allard / Objectif Gard)

Depuis mars 2020, l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie communique régulièrement les chiffres de la pandémie dans le région et dans notre département. 

Des chiffres qu’Objectif Gard a compilés afin de les mettre en perpective à l’aide de graphiques. Ces outils permettent de mieux savoir où nous en sommes de cette pandémie qui a, selon les derniers chiffres disponibles, causé la mort de 907 personnes en établissements de santé dans notre département. 

Nous poursuivons l’actualisation du premier graphique que nous avons initié au début de la pandémie. Ce graphique compile les données communiquées par l’ARS sur les hospitalisations en cours, le nombre de patients en réanimation et le nombre de décès. Il permet de mieux se rendre compte de l’impact de la pandémie dans notre région et notre département, et de suivre l’évolution de la circulation du virus dans notre territoire.

Et cette semaine encore, les chiffres sont préoccupants dans le Gard, avec une hausse toujours forte du nombre de personnes hospitalisées, qui se rapproche dangereusement des records enregistrés lors de la deuxième vague. Du côté des placements en réanimation, les chiffres restent hauts, même s’ils sont plutôt stables. Enfin, le nombre de décès en établissements de santé est toujours en forte hausse, avec 17 décès en une semaine et un total qui dépasse les 900 décès depuis le début de la pandémie. 

À l’échelle régionale, c’est la douche froide : le timide ralentissement du nombre de cas dépistés relevé la semaine dernière, qui pouvait laisser entrevoir un début de plateau de cette cinquième vague, est déjà un lointain souvenir. Ainsi, le nombre de cas explose cette semaine pour passer les 30 000 en moyenne par jour, nouveau record. Pour mémoire, il y a deux semaines, ce chiffre était de 21 000 cas. 

Toujours à l’échelle régionale, le nombre de tests reste élevé, dans une fourchette comprise entre 700 000 et 900 000 tests chaque semaine, mais le plus intéressant reste leur taux de positivité. Ce taux suit logiquement la courbe du nombre de cas détectés pour désormais franchir allègrement la barre des 30 %. Là aussi, c’est un record. 

Enfin, le dernier graphique permet de constater que la campagne de vaccination se poursuit toujours à un rythme soutenu. Désormais, environ 12 millions de doses ont été injectées en Occitanie. 

Cette semaine encore apporte son lot de records sur le front de la pandémie, avec des chiffres impressionnants et sans commune mesure avec les quatre vagues précédentes, gonflés par la contagiosité du variant omicron. Et si la tendance ne se retrouve pas encore totalement dans les hôpitaux, notamment en réanimation, la hausse spectaculaire du nombre de cas encore cette semaine est inquiétante, même si le variant omicron est présenté comme moins virulent que le delta. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectigard.com

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais