Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 24.12.2021 - thierry-allard - 2 min  - vu 1081 fois

CORONAVIRUS L’appel du secteur de la santé à « agir maintenant »

Le service réanimation au CHU de Nîmes. (Photo Romain Cura)Cura/ObjectifGard)

C’est un large appel « à la responsabilité de chacun ». 

Un appel porté par France Assos Santé Occitanie, l’Agence régionale de santé, l’Assurance Maladie, les représentants des professionnels de santé libéraux, les représentants des établissements hospitaliers publics et privés ainsi que la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie, alors que la cinquième vague de covid-19, attisée par le variant omicron, déferle actuellement dans notre pays. Une situation face à laquelle il faut « agir maintenant ». 

« Nous devons être exemplaires sur le respect d’un cycle vaccinal complet et des gestes barrières et promouvoir ces mesures efficaces de protection individuelle et collective au travers de nos réseaux familiaux, sociaux et professionnels », affirme ainsi France Assos santé Occitanie, l’association des usagers. « Nous le savons : nos gestes individuels portent leurs fruits face au virus. A chacun d’entre nous d’agir au quotidien avec les bons réflexes de protection : la vaccination et le respect des gestes barrières sont nos meilleurs remparts face au virus », écrit l’Agence régionale de la santé Occitanie. 

L’Assurance maladie rappelle quant à elle sa mobilisation « 7 jours sur 7 », à la fois dans le contact tracing, l’accompagnement à la vaccination des personnes les plus fragiles ou encore le financement des opérations de vaccination. Les représentants du personnel soignant d’Occitanie « appellent à la responsabilité de tous, patients et soignants. Patients, en respectant les gestes barrières, soignants en restant pleinement mobilisés pour prendre en charge les biens portants, les malades. » 

Les fédérations hospitalières publiques et privées rappellent pour leur part que « Plus des trois quarts des lits de soins critiques sont occupés par des patients COVID n’ayant pas un schéma vaccinal complet, ce qui oblige à déprogrammer et à retarder des prises en charge de patients non-COVID. Cela nécessite plus que jamais de continuer à se faire vacciner, en faisant notamment la dose de rappel dès que possible pour conserver un bon niveau de protection et d’appliquer les gestes barrières en toutes circonstances. » 

Enfin, la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie affirme que « Nous sommes tous les ambassadeurs des mesures barrières et de la vaccination auprès de nos proches familiaux et professionnels. Ambassadeurs car nous incarnons au quotidien les messages d’hygiène et défendons avec conviction la nécessité de la vaccination double et triple. Dans les réunions, les lieux de rencontres, les restaurants, les transports en commun nous montrons l’exemple et incarnons la pratique des mesures de protection. » 

Th.A

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio