Publié il y a 1 an - Mise à jour le 02.09.2022 - abdel-samari - 2 min  - vu 3812 fois

ÉDITORIAL 20 ans déjà : le Gard sous l'eau à la Une d'Objectif Gard, le magazine

Les stylos sont dans la trousse. La règle aussi pour tracer une nouvelle ligne, un nouveau cap en cette rentrée 2022. Une rentrée qui sera marquée pour Objectif Gard, le magazine par de nombreux changements dans quelques semaines. Des changements rendus possibles par votre fidélité, votre engouement pour ce titre qui joue la carte du Gard. Depuis bientôt deux ans, déjà. Nous aurons l’occasion d’en reparler très bientôt...

En attendant, pour ce numéro, on a bien rempli le cartable de reportages et d’infos. Et surtout d’un dossier insolite et inédit qui refait le match entre deux collèges gardois diamétralement opposés. Le collège Deparcieux du Martinet d’abord qui semble tout droit sorti d’un livre de Marcel Pagnol. Cette année, il doit accueillir 88 élèves, ce qui devrait lui conférer le titre de plus petit collège du Gard. À l’autre extrémité du département, le collège de la Vallée verte à Vauvert devrait passer la barre des 1 000 élèves, ce qui lui octroie la place de plus grand collège gardois. Vaut-il mieux un mini ou un gros collège pour vos enfants ? Objectif Gard, le magazine est retourné en classe.

Ce numéro rendra hommage aussi aux acteurs et sinistrés du triste anniversaire des inondations de 2002. Une vague qui a tout terrassé sur sa route un certain dimanche 8 septembre. On a déploré plusieurs morts. 22 exactement. Et la quasi- totalité des communes gardoises ont été impactées. On vous emmène du côté de Collias où les sinistrés n’ont pas perdu la mémoire et redoutent de vivre à nouveau un épisode aussi dramatique. L’ancien médecin-chef, le colonel Prunet a accepté aussi pour Objectif Gard, le magazine de revenir sur ces 48 heures d’angoisse et sa disparition pendant six longues heures.

L’histoire est aussi marquée dans le Gard par cette inconnue. La vingtaine tout au plus. Retrouvée assassinée sur un chemin de terre le long de la ligne de chemin de fer à Montfrin. Non identifiée depuis 21 ans. Qui est-elle ? Est-ce qu’une famille à l’autre bout du monde la recherche désespérément ? Difficile de le savoir car le corps retrouvé sans vie n’a jamais été identifié... et le criminel court toujours.

La rentrée c’est enfin anticiper son moyen de transport pour se rendre à son travail ou dans son établissement scolaire. Le fabriquant nîmois de trottinettes électriques Airlab Industrie a peut-être une solution pour vous... Pour définitivement vous convaincre, il ouvrira prochainement son showroom flambant neuf de 140 m2 sur le boulevard Natoire.

Vous l’avez compris, on est parti en vacances certes. Mais nous n’avons pas chômé depuis notre retour. Et l’on est fin prêt pour vous accompagner tout au long de cette nouvelle année, au gré des saisons, pour vous raconter le Gard comme personne.

Bonne rentrée à tous, merci pour votre fidélité.

Abdel Samari

Découvrez le sommaire :

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio