A la une
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 30.09.2022 - philippe-gavillet-de-peney - 2 min  - vu 591 fois

ÉDITORIAL Objectif Gard, le magazine : À Nîmes, le marché de l'immobilier neuf s'emballe...

Pour peu que vous ne viviez pas en autarcie en ermite dans une caverne des Cévennes depuis des lustres, il ne vous aura pas échappé que l'automne et son cortège de frimas matinaux ont fait leur retour. Et après la canicule estivale, les Gardois croisent maintenant les doigts pour que l'hiver qui suivra ne soit pas trop rude. Après l'annonce d'une pénurie généralisée des énergies de tous crins et l'augmentation irrationnelle de leur prix, chacun dans son coin tremble d'effroi d'avoir à trembler de froid lorsque la Bise sera venue. Et envisage déjà les économies de bouts de chandelle à réaliser pour pouvoir passer le cap sans trop de dégâts. Particuliers, entreprises ou collectivités : tout le monde va être impacté par le tarissement programmé et inéluctable de la Corne d'abondance dans laquelle nous étions habitués à piocher sans réserve.

Devant ce scénario catastrophe, certaines petites communes rurales au budget contraint, on fait preuve d'inventivité, d'adaptabilité, de réactivité ou d'anticipation en mettant en place des solutions duplicables un peu partout permettant des économies conséquentes. L’œil de la rédac' de ce 50e opus d'Objectif Gard, le magazine a effectué un large tour d'horizon auprès de ces maires gardois qui, à défaut de pétrole, ont encore des idées.

Sans lien avec ce que supra, notre Dossier de la quinzaine est consacré au marché de l'immobilier neuf, devenu hystérique à Nîmes où les promoteurs bataillent comme des chiffonniers pour arracher les quelques rares emplacements restant où bâtir résidences et appartements qui s'arrachent comme les galettes-saucisses aux buvettes des stades bretons. À des tarifs prohibitifs où les prix du mètre carré s'envolent ; ce qui ne semble pourtant pas rebuter tout le monde...

Quelques semaines après la rentrée scolaire, notre Portrait de Gardois met un bon coup de projecteur sur la personnalité solaire d'une enseignante, fan de lecture et de musique, au parcours sinueux dont la carrière restera frappée du coin de l'implication professionnelle et de l'empathie.

Et comme on ne change pas une recette qui a fait ses preuves, vous retrouverez bien sûr vos rubriques habituelles et nos pages Territoires, entièrement dédiées à nos terroirs et à ceux qui y vivent et les animent.

Bonne lecture et à très bientôt.

Philippe Gavillet de Peney

Journaliste-Secrétaire de rédaction

Philippe Gavillet de Peney

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais