A la une
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 18.04.2022 - corentin-corger - 4 min  - vu 3470 fois

FAIT DU JOUR Boris Brejcha et Cercle : un spectacle unique pour sublimer les arènes

Les arènes vont encore faire le plein ce soir (Photo d'archives : Anthony Maurin).

Ce soir de 17h à 22h30, un spectacle inédit va se dérouler dans les arènes de Nîmes. Le DJ allemand Boris Brejcha va mixer en direct sur Facebook pour le média Cercle et sera suivi par des millions de téléspectateurs à travers le monde. Une expérience audiovisuelle unique ayant pour but de mettre en valeur l'amphithéâtre romain. 

C’est dans son appartement qu’un certain Derek Barbolla a commencé à filmer des DJ en live. À cause de problèmes de voisinage, ce qui peut se comprendre, il a été contraint de s’exiler. Lui vient alors l’idée, en 2016, de retransmettre un set en direct depuis la Tour Eiffel avec le Niçois Møme. Le concept est lancé : mettre en valeur le patrimoine culturel et naturel mondial à travers le prisme de la musique électronique et de la vidéo. Symbolisant l’unité avec l’artiste au centre entouré par le public, Cercle voit sa communauté grandir avec ses diffusions en direct sur les réseaux sociaux chaque lundi. Aujourd’hui, ce média culturel représente plus de 2,4 millions d’abonnés et 570 millions de vues cumulées sur Youtube.

Le succès tient en une formule originale et innovante de faire mixer des DJ's dans des lieux inédits et insolites : le Mont Saint Michel, sous les aurores boréales en Laponie, les pyramides d’Égypte, l’Aiguille du Midi, le château de Chambord, dans un cénote ou encore dans une montgolfière en survolant la Turquie… C’est cette capacité à toujours se renouveler et surprendre le public qui fait la force de Cercle. Avec à chaque fois, une expérience immersive audiovisuelle de très grande qualité pour sensibiliser les auditeurs au patrimoine. C’est l’alliance parfaite du son et de l’image à vivre devant son écran mais aussi, quand cela est possible, en live devant l’artiste.

"C'est une super idée, ayons la même chose à Nîmes"

Quand on parle de haut lieu du patrimoine qui offre des images exceptionnelles, l’amphithéâtre millénaire nîmois a forcément son mot à dire et se prête au concept. "Quand nous avons été sollicités, j’ai téléphoné aux différents lieux ayant accueilli Cercle notamment le château de Chambord. Je me suis dit : c’est une super idée, ayons la même chose à Nîmes", explique Frédéric Pastor, adjoint à la ville de Nîmes délégué aux festivités, qui rappelle que cette manifestation était initialement prévue en avril 2020. La pandémie a empêché la tenue de l’événement et même son premier report l’année dernière. "On a décidé de maintenir en 2022 mais avec la garantie d’avoir une tête d’affiche", poursuit l’élu.

Frédéric Pastor, adjoint aux festivités à la ville de Nîmes (photo Norman Jardin)

Et l’organisateur a tenu sa promesse puisque c’est tout simplement l’artiste qui a cumulé le plus de vues lors des diffusions du Cercle qui vient se produire dans les arènes : Boris Brejcha ! Un DJ allemand âgé de 40 ans dont la notoriété en France a explosé grâce à sa première participation au Cercle. Nous sommes en mai 2017 au château de Fontainebleau et la prestation totalise plus de 35 millions de visionnages sur Youtube (voir vidéo ci-dessous). Soit la deuxième vidéo qui a le plus cartonné derrière… Boris Brejcha. Cette fois-ci en juin 2019 au Grand Palais, à nouveau en public, il confirme son alternative et affole les compteurs. Des millions de personnes suivent le set en direct sur Facebook pour un total aujourd'hui de 39 millions de vues sur Youtube. Alors le public nîmois ne pouvait pas rêver mieux que d’avoir la star de Cercle pour son retour dans l’émission quasiment trois ans après sa dernière apparition.

Une scène au centre de la piste

Pourtant nous n'avons pas ressenti une certaine émulation dans la cité des Antonin ces derniers jours à l’approche de cet événement exceptionnel. "C’est parce que c’est complètement inédit. En dehors des spectacles dans les arènes, personne n’a jamais fait ce type d’événement. C’est un nouveau format", répond Frédéric Pastor. Une communication qui s’est faite surtout sur les réseaux sociaux pour un concert dédié plutôt à un public jeune. Mais les fans du genre eux ne se sont pas trompés. Vendus en deux sessions, les 10 000 billets sont partis comme des petits pains. La venue de Cercle donne une configuration unique aux arènes. La scène est positionnée au centre de la piste, à 360 degrés, avec du public dans la fosse et dans les gradins. Tout l’espace sera donc occupé.

Alors bien sûr, TF1 avec "La Chanson de l’année" a déjà capté des images dans les arènes mais ce n’était pas du direct. Entre caméras et drones qui vont survoler l’Écusson, le réalisateur va nous offrir un spectacle audio et visuel unique suivi en direct par des millions de téléspectateurs à travers le monde. Qui dit mieux ? Avec la volonté d’inscrire en 2023 la Maison Carrée au patrimoine mondial de l’Unesco, la municipalité a saisi cette opportunité de faire rayonner les monuments romains. Avec le défi de devenir à terme, la vidéo la plus regardée de Cercle.

"C'est la première fois que je vais le voir en vrai"

Ce show va avoir des retombées pour la ville puisque des milliers de fans vont débarquer de tout le territoire national et de l’étranger. "J’avais pris l’ordi au boulot et je me suis connecté une heure avant. J’étais 1 800e sur la file d’attente mais j’ai réussi à avoir deux places", se réjouit Loïc, gérant d’un bar à Langogne (Lozère) qui ne voulait pas rater cette occasion après avoir vu déjà deux fois son idole en live. "C’est la première fois que je vais le voir en vrai !", s’impatiente son ami fromager Mathieu, nîmois de naissance, qui l’accompagne dans cette aventure. Ils ont prévu d’arriver sur le parvis des arènes à 16h, une heure avant l’ouverture des portes car que ce soit en fosse ou en gradin, il faudra courir vite pour être le plus près de la scène. Avis aux retardataires, les portes ferment à 18h45, le show se termine à 22h30.

Ann Clue, Moritz Hofbauer et Denis Bul feront monter l’ambiance avant le clou du spectacle. Boris Brejcha et son masque de joker rapporté du carnaval de Rio pour cacher une cicatrice. Un accessoire devenu la marque de fabrique du DJ qui qualifie son style de High tech minimal. Ce soir, l’électro sublimera les arènes et ce sont 10 000 gladiators qui seront le poing levé.

Corentin Corger

Les portes ouvrent à 17h et se ferment à 18h45. Le show termine à 22h30.

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais