A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 21.03.2018 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 812 fois

FAIT DU JOUR De petits gestes pour de grandes économies

À Nîmes, dans le quartier de Pissevin, huit jeunes en service civique vous délivrent de précieux conseils pour réduire vos factures d’eau et d’électricité.
L’éco-appartement est un dispositif expérimenté dans une quinzaine de ville en France (Photo : Coralie Mollaret)

L’énergie. Un poste de dépense incontournable pour se laver, se chauffer, manger… Chaque année, nous y consacrons plusieurs centaines d’euros.

En 2017, le bailleur social Un toit pour tous et l’association Unis-cité ont eu une idée lumineuse : créer un appartement témoin pour permettre aux habitant de Pissevin d’adopter des éco-gestes. Impasse Jean Calvin, dans l’immeuble Le Pollux, un appartement type T4 a été réaménagé par huit jeunes en service civique. Camille Girot, de l’association Unis-Cité, relève que « cet appartement est vieillissant et n’a pas bénéficié de travaux de rénovation énergétique. Il peut très vite se transformer en passoire énergétique ! » De quoi saler les factures… 

« C'est dans ce quartier où les revenus sont les plus bas que les charges sont les plus élevées », indique Guillaume Tardieu, directeur de la communication d’Un toit pour tous. « Le Pollux doit être démoli dans le deuxième plan de rénovation urbaine. En attendant, nous avons souhaité travailler avec cette association pour sensibiliser nos locataires au développement durable », complète-t-il. 

Des gestes du quotidien 

Ce mardi, le bailleur social et l’association ont inauguré l’appartement. Dans la cuisine, Salomé explique que « nous laissons souvent nos appareils, comme la bouilloire ou la machine à café, en veille. Sur une année, ça consomme beaucoup d’énergie. » Si on débranchait ces appareils, on pourrait économiser 50 euros par an selon l’association. 

Le mousseur permet de réduire le débit d'eau de vos robinets (Photo : CM)

La jeune femme présente aussi un mousseur pour les robinets servant à limiter le débit d’eau : « ça permet de réduire notre consommation d'eau. » Et à Nîmes, on sait ô combien la gestion de l’eau est une bouillante problématique… Il y a aussi les plaques électriques : « on croit qu’en mettant une petite casserole sur un grande plaque ça va chauffer plus vite. C’est faux ! »

Deux autres jeunes, Ziyad et Fakri, sont postés dans la salle de bain. « Si on limite la durée de la douche à 5 minutes au lieu de 20, on peut économiser jusqu’à 177€ par personne et par an », interpelle Ziyad. Fakri est quant à lui plus sensible au brossage des dents : « si on utilise un verre d’eau au lieu de laisser couler le robinet, on peut économiser 28 € par personne et par an. »

Créer du lien social 

Ces précieux conseils ambitionnent de préserver notre planète tout en baissant les factures des ménages. « On pense souvent que les économies d’énergie sont des choses compliquées.  Finalement ce ne sont que des petits gestes. Un rituel qu’il faut s’approprier », réagit Nour Gerardi, médiatrice de l’association Paseo, qui espère que « les habitants répondront présents. »

L’appartement est aussi un prétexte pour « créer du lien social avec les habitants », désireux de s’intéresser au travail de ces Gardois et qui, eux, n’ont pas économiser sur leurs efforts. Pour finir on rappellera que la meilleure énergie c'est celle qu'on ne consomme pas...

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais