A la une
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 20.04.2022 - thierry-allard - 3 min  - vu 3119 fois

FAIT DU SOIR Bagnols plage revient avec une offre renouvelée sur un nouveau lieu

Organisateurs et restaurateurs de cette édition 2022 de Bagnols plage (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Lors de l'édition 2020 de Bagnols plage (crédit photo Mav-n production)

Le festif village estival Bagnols plage revient à partir du 3 juin pour une quatrième saison avec une offre largement renouvelée, sur un nouveau lieu. 

Commençons par ce qui ne change pas : le concept, un village estival en bord de Cèze. « Un événement sympa, familial, intergénérationnel, avec des animations musicales », avance Céline Biais, qui gère l’entreprise organisatrice Festabox avec Laurent Salmeron et Christophe Tichadou. Le village sera toujours composé de quatorze containers, treize commerces et la scène qui accueillera les concerts les jeudis, vendredis et samedis. 

Des containers qui accueillent cette année, pour près de la moitié, des petits nouveaux. Ainsi, la Bagnolaise Mélanie Douchy proposera, avec « La Boquita », des tapas à l’espagnole. Après une reconversion professionnelle, elle a eu envie de « se lancer » pour la saison. Idem pour Jean-Christophe Duclos et Enzo Fonson, qui tiendront les trois bars du site, l’« Open bar », le bar à bières artisanales et locales « La Bodega » et « Le Bar à vins », dont le nom se suffit à lui-même.

Pas que des professionnels 

Les deux hommes participent pour la première fois à l’événement, et ne sont pas du métier : Jean-Christophe Duclos gère une concession automobile à Laudun-l’Ardoise et Enzo Fonson est assureur à Bagnols. Ces deux exemples le démontrent : Bagnols plage regroupe à la fois des professionnels de la profession mais aussi des entrepreneurs qui y voient un tremplin pour lancer ou diversifier leur activité. 

Ainsi, le cas des deux étudiants Quentin Grigou et Latifa El Abouti est parlant. Les deux jeunes bagnolais ne sont pas inconnus des habitués de Bagnols plage, où ils étaient saisonniers depuis plusieurs éditions. « Cette année, on se lance avec notre propre container », lancent-ils, enthousiastes. Quentin et Latifa tiendront donc « Alla gioventù », un restaurant italien qui proposera pâtes et pizzas, et sont accompagnés par les gérants de Festabox, fiers de voir ces deux jeunes se lancer. 

D’autres nouveaux sont en revanche plus expérimentés. C’est le cas de Pascale et Michaël Vitry, qui tiendront « Le Labo, le local à burger occitan ». À la tête d’un food-truck le reste de l’année, ils proposeront cet été à Bagnols plage des burgers au taureau de Camargue AOP bio et aux frites maison.

Un peu de tout et pour tous 

Les habitués retrouveront cette année encore « L’Authenticité créole », de Jean-Hugues et Marie-Lyne Profil, venus de Sorgues, qui en seront cet été à leur troisième saison. À la tête d’un laboratoire de transformation, ils proposeront cette année encore leur cuisine créole faite maison. Le restaurant thaï « Khao Thaï », de Lionel et Junpen Bruguière sera aussi de nouveau de la partie, tout comme Daniel Clavier avec ses glaces, crêpes et gaufres. « Le Duke » proposera cette année encore ses brochettes et ses frites, tout comme « Le Cabanon » ses moules-frites et « Le Jardin » ses salades, les trois restaurants étant toujours tenus par Laurent Salmeron, Jean-Baptiste Honorin et Stéphane Defour. 

L’événement se veut écoresponsable. « Nous utilisons des écocups, et nous travaillons avec les restaurants pour diminuer les déchets et proposer de la vaisselle réutilisable, explique Céline Biais. Et tout ce qui est jetable est recyclé, et soit en carton, soit en bambou. » Côté animations, si Laurent Salmeron affirme qu’il y aura « des surprises », on retrouvera cette année encore Pierre Duz d’Accroche aventure, qui proposera des châteaux gonflables et des trampolines pour les enfants. Voilà pour l’événement en lui-même, qui emploiera cet été une bonne trentaine de saisonniers. 

Un nouveau lieu

Outre l’offre, deux changements sont à signaler : le premier est le retour de l’ouverture matutinale, abandonnée l’année dernière. Cette année, Bagnols plage sera ouvert 7/7 de 11h30 à 23 heures en semaine et à minuit le week-end, du 3 juin au 27 août. L’autre changement est majeur : cette année, Bagnols plage se tiendra au parc Rimbaud et non plus au parc des Hamelines, à quelques dizaines de mètres de là. 

La faute à un captage d’eau potable trop proche du site initial, qui a obligé les organisateurs et la Mairie à trouver un autre lieu. « Nous allons cohabiter avec les événements du parc », avance Céline Biais. Une cohabitation jugée impossible par le Bagnols reggae festival qui a choisi de mettre les voiles. « On trouve ça dommage que le festival de Reggae n’ait pas lieu. On peut toujours cohabiter, on espère qu’ils vont changer d’avis », rajoute-t-elle. Reste que ce déménagement ne remet pas en cause l’accès à la rivière. « On est toujours à la même distance du cours d’eau, avec une plage », souligne Laurent Salmeron. C’est bien l’essentiel. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais