A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 02.08.2019 - veronique-palomar - 1 min  - vu 756 fois

GRAU-DU-ROI Jeremy Frérot aux arènes a séduit son public

Si le chanteur n'a pas rempli les arènes, hier soir, ceux qui étaient là ont passé un bon moment.
Concert Grau du Roi Jeremy Frérot (photo FR)

Jérémy Frérot, c'est le plein d'énergie, de bonne humeur saupoudré d'un soupçon de romantisme (photo FR)

Jeremy Frérot, après une séparation assumée avec Florian Delavega avec lequel il formait "Frérot Delavega", se lance dans une carrière solo. Son premier album Matriochka vient tout juste de sortir et le concert d'hier soir était une étape de sa première tournée d'été.

Pas le plein mais du cœur et de l'ambiance

Début de soirée, les arènes ne sont pas pleines mais le public présent s'en donne à cœur joie  (photo FR)

Le jeune chanteur a donc une image "solo" à construire et si le public n'avait pas rempli les arènes hier, Jeremy Frérot a conquis ceux (et surtout celles) qui avaient répondu présent au rendez-vous. Un son assez proche de De Palmas et une variété moderne qui sonne, vibre et emmène tout le monde.

Look grunge décontracté et vitalité à toute épreuve

Concert Grau du Roi Jeremy Frérot (photo FR)

Bien déterminé à mettre le feu, Jérémy saute dans les gradins micro en main, un rythme endiablé sert une communion avec un public qui ne demande que ça. La foule s'agite et chante. Son look emballe : pari gagné.

Romantique

Un chanteur ne serait pas populaire sans quelques titres romantiques "Tu donnes" en fait partie. Les portables, qui ont remplacé les briquets, s'allument. Presque deux heures de concert sans temps mort, Jeremy Frérot est bien un vrai chanteur populaire et la scène française va devoir compter avec lui.

Véronique Palomar Camplan

Véronique Palomar

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais