A la une
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 21.08.2012 - tony-duret - 2 min  - vu 81 fois

HAND FÉMININ : Allez les filles, c'est reparti !

Photo Objectif Gard

Ce lundi 20 août, la salle du Parnasse a ouvert ses portes à la presse. Les joueuses du HBCN, qui ont repris le chemin de l'entraînement depuis le début du mois d'août, sont déjà très en jambes. Pendant une heure et demi, elles se préparent, une fois de plus, à affronter la longue saison qui s'annonce. Dès 18 heures, une vingtaine de joueuses commencent l'échauffement par des petites foulées sous l’œil attentif du coach, Christophe Chagnard. Dans les tribunes, le nouveau président du club, Bertrand Roux, intronisé en juin 2012, est là aussi. Il raconte le programme des jours à venir qui attend les handballeuses nîmoises : "Mercredi, les filles partent quatre jours à Val Thorens pour un stage d'oxygénation. Ensuite, il y aura un tournoi à Plan-de-Cuques dans les Bouches-du-Rhône et plusieurs matchs amicaux". Val Thorens, la destination idéale ? De l'air, en tout cas,  les joueuses en auraient bien besoin dans le four du Parnasse.

Christophe Chagnard, le coach (en maillot bleu sur la droite) supervise ses joueuses. Photo Objectif Gard / TD

Pour ce qui est de mouiller le maillot, l'équipe féminine du HBCN joue le jeu. Les lionnes se battent, alternent frappes au but et séances d'abdominaux. Elles se relèvent, courent, tirent. Puis, séance improvisée d'abdos. Et ça recommence. Abdos, course, tir. Un coup de sifflet retentit. C'est le coach. C'est la pause. Ouf! Direction les bouteilles d'eau.

Sur la touche, Bertrand Roux profite de l'interruption pour dévoiler les ambitions de l'équipe : "Au minima, cette année, on aimerait jouer les play-off. En championnat, on va viser les quatre premières places. Et puis, on espère toujours aller loin dans les coupes nationales..." Les lionnes du HBCN terminent l'entraînement par plusieurs petits matchs. Les rouges affrontent les chasubles gris. Au milieu du terrain, Christophe Chagnard, exigeant, demande du rythme. Les joueuses appliquent les consignes, sans tirer la langue. Ou presque. Ce travail acharné, on le souhaite aux joueuses, devrait porter ses fruits pour la première journée de championnat le 15 septembre prochain à Fleury. Les fans du HBCN pourront les voir évoluer le week-end suivant, au Parnasse, pour la réception de Dijon. Et la moutarde pourrait bien monter au nez des joueuses nîmoises que l'on y prendrait un malin plaisir.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais