A la une
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 26.09.2021 - marie-meunier - 1 min  - vu 18974 fois

INTEMPÉRIES À Alès et Anduze, le Gardon entame sa décrue après une nuit agitée

Le Gardon entame sa décrue à Alès mais est encore très agité. (Tony Duret / Objectif Gard)

Le Gardon à Alès. (Tony Duret / Objectif Gard)

Depuis hier, le Gard et trois autres départements (Drôme, Hérault et Ardèche) sont placés en vigilance orange "pluies-inondations" et "orage". Cette nuit, une cellule orageuse peu mobile a affecté le bassin alésien, comme l'a indiqué Météo Gard. Après avoir atteint 1,73m au plus haut ce matin à 7h40, le Gardon à Alès entame sa décrue. 

Le Gardon du côté d'Anduze a atteint 1,38m au plus haut à 7h25 ce matin. Il était redescendu à 1,07m à 9h10. Le plus gros semble donc passé du côté du bassin alésien.

À La Jasse de Bernard à Saint-Hilaire-de-Brethmas. (Tony Duret / Objectif Gard)

Comme l'indiquent les sapeurs-pompiers du Gard ce matin, malgré les 140 mm de pluie tombés par endroits, il n'y a pas d'inondations notables à déplorer dans le secteur. Ces derniers ont mobilisé environ 40 spécialistes et ont reçu le renfort préventif de spécialistes issus des départements des Bouches-du-Rhône, de l’Hérault et de l’Aude.

Au Moulin du Juge, à Saint-Hilaire-de-Brethmas. (Tony Duret / Objectif Gard)

Les importantes pluies de la nuit sont encore bien visibles sur les routes à Saint-Hilaire-de-Brethmas. (Tony Duret / Objectif Gard)

Marie Meunier

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais