A la une
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 17.11.2021 - corentin-corger - 3 min  - vu 587 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mercredi 17 novembre

Adolphe Teikeu était à l'essai ce matin (Photo Norman Jardin)

Zinedine Ferhat devrait être absent samedi face à Quevilly (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

Un lion indomptable à l’entraînement. Il y avait une nouvelle tête ce matin à la Bastide. L’international camerounais Adolphe Teikeu (31 ans, 1,89 m) a participé à l’entraînement des Crocodiles. L’ex-défenseur Sochalien, arrivé à Nîmes jeudi dernier, est sans contrat actuellement après des passages en Ukraine, en Russie, en Arabie Saoudite et en Turquie la saison dernière. Le lion indomptable (champion d’Afrique des nations en 2017) avait posé ses valises dans le Doubs de 2015 à 2018 avant d’y revenir puis d’en repartir la saison dernière pour tenter sa chance en D2 turque. Au Nîmes Olympique, on ne veut pas parler d’essai mais plutôt de "l’évaluer physiquement et médicalement". Cet arrière central évolue tout de même dans un secteur où le Nîmes Olympique reste privé d’expérience avec les convalescences de Briançon et Martinez. À suivre…

Un 4-4-2 face à QRM ? 23 joueurs ont participé à la séance d’entrainement de ce matin. Cela a permis au staff du NO d’organiser une opposition. La mise en place proposée ce mercredi une équipe des titulaires dans un système en 4-4-2. Ce onze était disposé de la façon suivante : Bratveit – Burner, Ueda, Guessoum, Paquiez – Benrahou, Ponceau, Fomba, Eliasson – Koné, Omarsson. En face, les chasubles jaunes étaient également alignés en 4-4-2 avec Dias – Pontet, Teikeu, Philibert, Zaidan (puis El Ftouhi) – Sainte-Luce, Sarr, Valerio, Delpech – Doucouré, Aribi. Au final, les "titulaires" se sont imposés grâce à un but de Burner, parti du milieu de terrain après avoir chipé le ballon à Sainte-Luce et qui est entré dans la surface de réparation pour tromper Dias.

Ferhat encore forfait ? Zinedine Ferhat, dont le contrat se terminera en juin prochain, vit vraiment un début de saison compliqué à Nîmes. Après son départ finalement annulé cet été, et des performances moins convaincantes que l’année dernière, l’algérien ne s’est pas entrainé ce matin. L'international algérien a ressenti une douleur à une cuisse lors de la séance de mardi. Resté aux soins ce matin, sa participation au match de samedi face à Quevilly-Rouen (19h) est donc compromise. La galère continue pour l’ex Havrais qui n’a joué que sept rencontres (dont quatre comme titulaire) depuis le début de saison.

Bayod derrière les supporters. Passé par le Nîmes Olympique entre 2007 et 2010, l’ancien milieu de terrain Nicolas Bayod aujourd’hui loin du Gard continue à suivre l’actualité des Crocos. Ce samedi, il ne pourra être présent à la Maison Carrée pour la mobilisation organisée par les associations de supporters. "Je leur ferai une petite vidéo pour leur signifier mon soutien, explique-t-il. Je n’ai rien de personnel contre les dirigeants actuels et je suis conscient qu’à l’époque où je jouais tout n’était pas parfait. Mais je comprends les inquiétudes actuelles des supporters. En suivant les choses de loin, j’ai le sentiment que les choses ne vont pas dans le bon sens actuellement au Nîmes Olympique. Je pense notamment à la formation. Et quand je vois le stade des Costières vide en ce moment, je trouve ça inquiétant aussi pour l’aspect sportif", a réagi l'ancien milieu de terrain.

Tennis de table

Les Nîmoises renversantes. Elles étaient franchement mal engagées. Menées 2-0 par Quevilly, ce mardi à Pablo-Neruda, les pongistes de l’ASPCN se sont montrées renversantes pour finalement s’imposer (3/2). C’est la jeune Lucie Mobarek (N°90), 17 ans, qui a relancé les Nîmoises en l’emportant trois manches à une sur Anaïs Salpin (N°53). Complètement à côté de ses pompes lors de son premier match, Min Hyung Jee (n°32) a affiché un visage complètement différent en seconde rotation pour prendre le meilleur sur Pauline Chasselin (n°22). "La main de Min a heurté violemment la table pendant le premier set, rembobine le président-kiné, Alain Lauferon. On a dû interrompre le saignement et elle a finalement repris la partie avec un gros bleu. Cette blessure lui a fait comme un électrochoc puisqu’elle s’est ensuite imposée trois sets à rien." Tout reposait alors sur les épaules de Rachel Moret, défaillante sur le plan mental lors de ses dernières parties. "Lors de son premier match, elle avait deux manches d’avance et a craqué alors qu’elle s’était détachée dans les troisième et quatrième sets", raconte Alain Lauferon. Cette fois, la Suissesse (n°32) ne tremble pas et propose une partie de très haut niveau pour battre Li Sansom (n°17) (3-1). Les Nîmoises peuvent savourer : elles tiennent là leur premier succès de la saison et se replacent à la 8e place au classement, juste devant leurs adversaires du soir.

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais