A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 01.05.2018 - abdel-samari - 4 min  - vu 1977 fois

LE 7H50 de Sylvette Fayet : "Ils veulent construire une gare à Manduel au milieu de rien"

Sylvette Fayet, conseillère municipale Front de gauche à la mairie et à l'Agglo de Nîmes s'exprime sur les sujets qui agitent le territoire. Et en particulier ce 1er mai, jour de mobilisation des travailleurs. Elle est l'invitée du 7h50.
Sylvette Fayet

Objectif Gard : Est-ce que vous attendez une forte mobilisation des travailleurs ce 1er mai 2018 ?

Sylvette Fayet : Je sens un frémissement important. Ce 1er mai, c'est la convergence des luttes qui va s'exprimer. Celles des cheminots, des lycéens, des étudiants et des Français en général qui vont descendre dans la rue pour la défense des services publics. Elle sera particulièrement importante dans le Gard car la mobilisation est unitaire. Mais ce sera aussi un moment festif. On constate d'ailleurs que notre paella annuel au café le Prolé à Nîmes devrait rassembler 30% de Gardois supplémentaires.

Vous êtes également mobilisée pour le jeune Moussa, sous la menace d'une expulsion ?

Il me semble qu'aujourd'hui, le gouvernement, et le Préfet du Gard qui en est le représentant, ne fait qu'appliquer des orientations politiques inhumaines en matière de privation des libertés. Cet acharnement envers Moussa est quelque chose qui me bouleverse. J'ai vraiment envie de me battre contre cette injustice. Il y a une vraie émotion à Nîmes autour de ce jeune homme. Comment au XXIe siècle dans notre pays, peut-on tolérer des mesures aussi dramatiques ? La France c'est la liberté, les droits de l'homme. J'ai envoyé un courrier au préfet du Gard en lui disant que je condamnais sa décision.

Dans l'opposition à la mairie ou encore à Nîmes métropole, on entend beaucoup vos réticences autour de la future gare de Manduel-Redessan. Mais aussi sur le projet Magna Porta. Est-ce une opposition de principe ?

S'il s'agissait d'un projet structurant avec un contenu et des créations d'emplois, j'applaudirais des deux mains. Mais malheureusement ce n'est pas le cas. Prenons les créations d'emplois. On nous annonce 3 000 à 4 000 nouveaux jobs mais sur une période de 20-25 ans. Ce n'est pas sérieux ! Ils veulent construire une gare à Manduel au milieu de rien. À part le projet autour de l'agriculture sur des terres déjà agricoles, c'est le néant. Concernant les projets sportifs structurant celui du Dojo a été retiré. Idem pour l'Aréna. J'entends beaucoup de choses mais rien ne nous est présenté au conseil d'Agglomération. Savez-vous que les études pour Magna Porta ont déjà coûté 8,4 millions d'euros ? Le tout sans avoir été soumis au vote. Ce n'est pas normal. Moi, ce que je demande à Nîmes métropole depuis de nombreux mois, pour l'ensemble du projet, c'est de connaître la trajectoire des investissements. Qui finance ? À quelle hauteur ? Il faudra mesurer rapidement les conséquences de tout cela sur l'endettement de l'Agglo...

Et concernant la Ville de Nîmes, vous êtes montée au créneau pour dénoncer l'augmentation des tarifs du Conservatoire et des musées...

À l'Agglo comme à la Ville je suis dans l'opposition. Après, faut se rendre à l'évidence, via la Loi Notre, beaucoup de compétences sont aujourd'hui entre les mains de Nîmes métropole. Mais en ce qui concerne l'augmentation des tarifs du conservatoire de Nîmes ou des musées, je déplore ces décisions. D'autant plus que dans le même temps la ville voisine d'Avignon fait le contraire et vient d'annoncer la gratuité de tous les musées de la ville pour les résidents. À Nîmes on fait le contraire. Je ne comprends pas la logique car les mêmes étaient montés au créneau pour que le Pont du Gard puisse demeurer gratuit pour les habitants du département. Et puis, un mot sur le Musée de la Romanité. Un projet payé par les Nîmois à hauteur de 60 M d'euros et on va, malgré tout, faire payer encore les Nîmois... Il faut vraiment changer tout cela et on va travailler en ce sens pour 2020.

Dans la perspective des élections municipales de 2020, un rapprochement avec le Parti Socialiste est-il possible ?

Je ne vais pas me défiler. Oui, je pense qu'un rapprochement est possible avec toutes les forces de Gauche qui ont envie de tout mettre en oeuvre pour travailler ensemble. Que ce soit le PS, EELV, les Insoumis. Il faut un changement radical dans la politique de la Ville et de l'Agglo. C'est le seul moyen d'y parvenir. Mais tout cela ne va pas se discuter entre appareils au niveau national. Nous devons travailler au rassemblement ensemble, avec les forces locales de Gauche qui maîtrisent parfaitement les enjeux de ce territoire. Mais, au delà des partis, le rassemblement citoyen est indispensable. Il faut organiser des réunions décentralisées dans tous les lieux de la Ville, aller au contact des habitants et créer cette dynamique indispensable.

Êtes-vous certaine que les Insoumis vont adhérer à l'idée de se rassembler avec le Parti socialiste et les Communistes du Gard ?

Et pourquoi pas ? L'expérience pas très heureuse des Législatives doit servir de leçon. Et amener des amis de la France insoumise à partager un collectif et se donner les moyens d'obtenir des résultats pour les citoyens et habitants de Nîmes. Sur le projet pour la Ville, sur la politique du gouvernement, sur la gestion de la Ville et de l'Agglo par la Droite locale, nous avons de nombreux points de convergence.

Même sur l'ANRU 2, qui sont des investissements structurants pour les quartiers de la Ville portés par la Droite, le Centre et le Département ?

Cela va dans le bon sens mais je suis inquiète sur les délais car l'État n'a pas encore donné toutes les garanties pour lancer les projets. Sans compter que l'on parle de destruction de barres d'immeubles mais l'on ne connaît pas les projets de remplacement. Où les familles vont-elles être relogées ? Derrière ces démolitions, ce sont des vies de famille qui sont chamboulées. En matière de logement, il y a de réels besoins à Nîmes et je ne comprends pas pourquoi l'on favorise systématiquement des logements de standing à des logements sociaux, pourtant vitaux pour de nombreux habitants. C'est infiniment regrettable.

Propos recueillis par Abdel SAMARI

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais