A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 16.03.2020 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 251 fois

MUNICIPALES Dans le Gard, le taux de participation s'établit à 45,9 %

C’est un scrutin assez exceptionnel qui s’est déroulé ce dimanche. Pour ce premier tour des Municipales, seuls 45,9% des Gardois se sont déplacés aux urnes, établissement le taux d’abstention à 54,03%. Un record. 

La crise sanitaire liée au coronavirus a eu des conséquences indéniables sur le scrutin. Élection prisée par les électeurs qui en perçoivent généralement bien les enjeux, le scrutin 2014 se démarque par sa forte abstention. Ainsi, dans les trois plus grandes villes du Gard, la participation est très faible. À Nîmes, 32,5 % des électeurs se sont déplacés aux urnes, contre 56% en 2014. À Alès, le maire Max Roustan est élu au premier tour avec 33% de participation contre 61,5 %, il y a 6 ans. Idem pour la commune de Bagnols/Cèze où le maire est en tête du premier tour avec 39%.

À y regarder de plus près, les plus petites communes ont mieux résisté. À Saint-Gilles, Eddy Valadier a été réélu avec 70% des voix et une participation de 49%, tout comme le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, réélu avec 59% des suffrages quand la participation s’établit à 51%. À Sauve, le député Olivier Gaillard est, lui, élu avec 52% des voix pour une participation de 60%. À Anduze, la conseillère départementale EELV, Geneviève Blanc, fait tomber le maire sortant avec 53 % des voix et, là-aussi, une participation qui avoisine les 57%. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio